+5,12%. Vous avez entendu parler de cette bonne nouvelle concernant les retraites complémentaires du privé ? Cette annonce, qui avait en partie filtré courant septembre, a été annoncée par l'Agirc-Arrco le 6 octobre. C'est au lendemain de la Toussaint que l'augmentation va s'appliquer.

Une année à part. En 2022, si vous faites partie des 13 millions de retraités du privé, votre pension mensuelle n'aura jamais cessé d'évoluer depuis la fin de l'été. La très classique revalorisation de janvier (du moins, habituelle depuis 2018) ayant été bien faible au regard de l'inflation, la loi pouvoir d'achat a permis un boost de 4% sur votre retraite de base à compter de juillet. Mais, subtilité du calendrier législatif, la mise en œuvre a été décalée, ce qui explique que votre pension de base a bondi uniquement le 9 septembre (avec le rattrapage de la pension de juillet) pour trouver son rythme de croisière de la fin 2022 depuis le versement du 7 octobre. Tous ces changements concernent uniquement la pension de base, versée par la Cnav.

+5,12% en 2022 après une hausse de seulement 1% en 2021

Ce mercredi 2 novembre, c'est la pension complémentaire Agirc-Arrco qui évolue. Elle n'a pas bougé depuis novembre 2021, quand elle augmentait timidement d'un petit 1%. Cette année, après tractations entre les partenaires sociaux pilotant ce régime complémentaire, le conseil d'administration Agirc-Arrco a décidé d'augmenter les pensions de 5,12%. Un pourcentage qui correspond à l'évolution du salaire moyen (+4,82%) auquel s'ajoutent un rattrapage de l'an passé et une marge supplémentaire permise par l'équilibre financier du régime. Cette évolution de 5,12% s'avère finalement très proche de l'inflation prévue par l'Insee pour l'ensemble de l'année 2022, à 5,2%. Cette hausse est valable au 1er novembre 2022 mais, jour férié de la Toussaint oblige, la pension de novembre sera versée le mercredi 2 novembre. Précisément, la nouvelle valeur du point Agirc-Arrco passe à 1,3498 euros contre 1,2841 euros précédemment.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

Combien en plus sur votre pension de novembre ?

Prenons l'exemple d'une retraitée touchant une pension proche de la moyenne pour un ex salarié du privé, 1 500 euros de pension nette début 2022 dont 1 000 euros versés par la Cnav et 500 euros par l'Agirc-Arrco. Après un léger bond début septembre sa retraite de base atteint 1 040 euros depuis le 7 octobre, ce qui correspond aux 4% de hausse estivale. Nouvelle hausse en novembre, avec la revalorisation de la complémentaire Agirc-Arrco : le boost de 5,12% permet à cette retraitée de bénéficier d'une pension complémentaire de 525,60 euros le 2 novembre. En ajoutant la pension versée par la Cnav le 9 novembre (au titre de la pension de base d'octobre) de 1 040 euros, le montant total est de 1 565,60 euros. Un montant qui restera valable jusqu'à la fin de l'année. Et même jusqu'en janvier puisque la hausse annuelle de la pension de base portera sur le mois de janvier... versée début février 2023.

Quelle hausse sur la retraite de base en 2023 ?

A ce stade, rien d'officiel ou de définitif... mais le suspense n'est pas vraiment de mise. Car la hausse de 4% l'été dernier était une augmentation anticipée de la revalorisation annuelle. Traduction : votre retraite de base a déjà augmenté à un taux proche de l'inflation courant 2022. Début 2023, l'Etat va juste corriger à la marge l'augmentation déjà en vigueur afin de coller à l'inflation.

Résultat ? « En 2023, la revalorisation anticipée de 4% décidée à l'été 2022 n'étant qu'une avance sur celle de 2023, les pensions seraient revalorisées de 0,8% supplémentaire au 1er janvier 2023 », lit-on dans le dernier rapport des comptes de la Sécurité sociale, publié en parallèle du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2023. A noter que pour la retraite de base, la pension de janvier 2023 est versée début février : le versement du début janvier sera donc identique à celui de la fin d'année.

Historique de l'augmentation des retraites de base
Inflation moyenne
à fin octobre*
Revalorisation annuelle
au 1er janvier
Revalorisation anticipée
au 1er juillet
20190,9%0,3%-
20200,2%0,3%
(1% pour les pensions
de moins de 2 000 €)
-
20210,4%0,4%-
20221,1%1,1%4%
20234,8%0,8%-

* Mesure de l'inflation retenue pour la revalorisation des retraites de base, c'est-à-dire la moyenne sur 12 mois arrêtée en octobre de l'année précédant la revalorisation, comparée à celle des 12 mois précédents.

Source : rapport de la commission des comptes de la Sécurité sociale - résultats 2021 et prévisions 2022-2023

Retraite : sur quelle hausse pouvez-vous compter en janvier 2023 ?