Les retraités touchant moins de 2 000 euros nets par mois sont les derniers concernés par le versement de l'indemnité inflation, de 100 euros. Afin d'éviter les mauvaises surprises, sachez d'ores et déjà qu'elle ne sera pas versée avec votre pension de janvier en ce début de mois, mais plutôt « fin février ».

Ce mercredi 9 février, les retraités percevant leur pension via la Cnav vont toucher leur pension de retraite du mois de janvier. Mais attention : si votre retraite - régime de base + complémentaire - est inférieure à 2 000 euros, vous êtes effectivement éligible à la prime inflation mais les 100 euros ne vont pas gonfler votre pension dès ce mercredi !

Le calendrier de versements de l'indemnité inflation publié par le gouvernement indique depuis le départ « février 2022 » pour les retraités. Ce sont les caisses de retraite qui doivent effectuer le virement aux bénéficiaires. Mais voici ce qu'explique l'Assurance retraite (Cnav) sur son site : « L'indemnité sera versée en février 2022, par virement bancaire indépendamment de votre retraite. Vous ne recevrez pas l'indemnité le jour du versement de votre retraite, mais à la fin du mois de février. »

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Un arrêté détaillant l'ordre de priorité des caisses de retraite pour le versement de cette prime a par ailleurs été publié au Journal officiel du 25 janvier : la Cnav est la première dans la liste, juste devant la MSA et le service des retraites de l'Etat. La complémentaire Agirc-Arrco figure en 28ème position, sur 32 caisses de retraite listées. Le virement proviendra toutefois dans la grande majorité des cas de la part de la Cnav, comme l'explique Agirc-Arrco sur son site : « Si vous percevez une retraite du régime général, l'Assurance retraite vous versera cette aide. A noter : l'Agirc-Arrco versera cette prime uniquement si l'Assurance retraite ou un autre régime ne la verse pas. C'est le cas si vous êtes bénéficiaire d'une pension de réversion et ne percevez aucun autre revenu par ailleurs. »

Quelles conditions ?

L'indemnité inflation est versée à tous les bénéficiaires d'une pension de retraite (y compris ceux bénéficiaires du minimum vieillesse ou d'une pension de réversion) à condition qu'ils résident en France et qu'ils perçoivant une pension totale de moins de 2 000 euros nets par mois. A savoir, comme l'ajoute le gouvernement dans sa « foire aux questions » dédiée à cette indemnité exceptionnelle : « Pour les revenus de remplacement (retraites, invalidité, chômage), le revenu de référence sera apprécié sur le mois d'octobre 2021. »

Prime inflation : quand seront versés les 100 euros aux retraités ?