Les retraités dont la pension de retraite est inférieure à 2 000 euros net seront crédités courant février de la prime inflation octroyée par le gouvernement.

Parmi les 38 millions de bénéficiaires de la prime inflation, 12 millions de retraités. Et si les salariés du privé, les allocataires de la Caf, les étudiants ou les chômeurs ce mardi 25 janvier ont pour la plupart déjà reçu leur indemnité inflation de 100 euros, les retraités devraient la percevoir courant février.

Prime inflation : je n'ai pas reçu le virement de 100 euros, dois-je m'inquiéter ?

Pour bénéficier de la prime voici les conditions que doivent remplir les retraités :

  • Résider en France,
  • Percevoir une retraite et/ou une pension de réversion dont le total est inférieur à 2 000 euros nets de prélèvements sociaux en octobre 2021.

Les retraités exerçant une activité en cumul emploi-retraite ou dans le cadre de la retraite progressive percevront l'indemnité via leur employeur en priorité. Les bénéficiaires de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex-minimum vieillesse) et les retraités dans le cadre d'une préretraite amiante (allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante, ACAATA) sont aussi concernés par la prime de 100 euros.

Cette somme est non-imposable et il ne faut effectuer aucune démarche pour la recevoir. Votre caisse de retraite se chargera directement du virement. L'Assurance retraite prend le dessus sur les autres régimes si le versement de votre retraite est morcelé. Si vous dépendez d'un autre régime que le général, c'est à lui de vous verser les 100 euros.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« L'indemnité sera versée en février, par virement bancaire indépendamment de votre retraite. Vous ne recevrez pas l'indemnité le jour du versement de votre retraite, mais à la fin du mois de février », indique l'Assurance retraite.

Indemnité inflation : qui peut toucher deux fois 100 euros ?