La loi Pacte fête son troisième anniversaire. Grâce à cette loi, vous avez la possibilité de rassembler votre épargne retraite en un seul produit d'épargne, le PER. Quel est le poids des transferts dans les plus de 4 millions de plans d'épargne retraite vantés par Bercy ? Ce qu'il faut savoir, en 5 chiffres.

Depuis le mois d'octobre 2019, les épargnants ont la possibilité de rassembler et transférer facilement leur épargne retraite grâce à la loi Pacte. Dès janvier 2020, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, « père » de cette réforme du Plan épargne retraite (PER), se targuait du « plus grand succès que nous ayons obtenu en termes de création de produits financiers ». Un succès statistique, en effet, avec désormais plus de 4 millions de plans. Pour une famille de placements qui a une place non négligeable dans le portefeuille des Français : selon l'Insee 15% des foyers français possèdent a minima un produit d'épargne retraite, qu'il s'agisse d'un produit d'ancienne génération ou d'un nouveau PER. Les Français ont-ils été séduits au point de transformer leurs vieux plans en nouveaux PER ? Voire de tout rassembler chez un seul et même distributeur pour se simplifier la vie ?

Epargne retraite : qui sont les Français les plus prévoyants ?

1. Plus de 4 millions de détenteurs de PER...

Bercy compte plus de 4,3 millions de détenteurs de PER à la fin septembre 2021, selon les derniers chiffres dévoilés, en février 2022. Mais la famille du Plan d'épargne retraite est double : d'un côté le PER individuel, de l'autre le PER collectif.

Le plus souvent, les plans ouverts à titre individuel (PERin) - créés pour remplacer le PERP et le Madelin (ce dernier destiné aux travailleurs non salariés) - sont des PER « assurance », gérés par des assureurs. Les PER individuels pèsent environ 60% du marché. France Assureurs a récemment annoncé 2,6 millions détenteurs PER assurance à la fin 2021, dont 73% de PER individuels. Mieux : au cours du premier trimestre 2022, France Assureurs a dénombré 442 000 assurés supplémentaires pour un encours total à la fin mars à la hauteur de 37,8 milliards d'euros. « Le seuil des 3 millions d'assurés détenteurs d'un PER [assurance] a été dépassé » fin mars, affirme France Assureurs.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Les PER collectifs ont eux remplacé les Perco (plan épargne retraite collectif souscrit par l'entreprise, destiné aux salariés volontaires) mais aussi les contrats de type « article 83 » (destiné aux salariés mais dont l'adhésion est obligatoire). Ces derniers, le plus souvent des PER « compte-titres » pilotés par les gestionnaires d'actifs, sont des produits d'épargne salariale, donc des PER collectifs. Selon l'association française de gestion financière (AFG), 1,75 million d'épargnants en bénéficiaient fin 2021.

2. PER individuels : 44% de transferts de vieux Perp ou Madelin

Sur les 2,6 millions de PER « assurance » recensés par France Assureurs à la fin décembre, 1,2 million sont issus d'un transfert. Ou du moins viennent d'une transformation d'un vieux contrat d'épargne retraite, Perp ou Madelin, en changeant d'assureur ou en restant dans la même compagnie. Un an plus tôt, fin décembre 2020, la même fédération comptait 688 000 transformations : le rythme est constant mais on ne peut pas parler d'accélération en 2021 sur ce point.

Le potentiel de produits restant à transformer est d'ailleurs encore très important. Si les chiffres de 2021 n'ont pas encore été communiqués par l'association, en 2020 il existait près de 1,2 million de Madelin et 2,3 millions de Perp.

A l'occasion du 3ème anniversaire de la loi Pacte, MoneyVox a envoyé un questionnaire à une quarantaine d'acteurs de l'épargne retraite. Une poignée d'entre eux ont communiqué la part de transformations des Perp et Madelin en PER individuels.

  • La Banque postale, dont le PER est distribué par CNP Assurance, comptabilisait au 31 mars 42 558 PER. Sur les 3 376 contrats ouverts depuis début 2022, seulement 694 proviennent de transformations d'anciens contrats Madelin et Perp, soit à peine 20,5%.
  • Chez Abeille Assurances, anciennement Aviva France, seulement 16% des 93 104 PER ouverts, proviennent des contrats qui ne sont plus commercialisés.
  • Axa suit la même tendance puisque sur ses 82 500 contrats, 15% proviennent d'autres produits d'épargne retraite.
  • Quant au groupe Allianz, il semble qu'il soit l'exception qui confirme la règle. Sur les 313 000 produits d'épargne retraite commercialisés, 84% sont issus de transformations.

Côté épargne retraite des entreprises, l'AFG comptait à la fin de l'année dernière 45 700 entreprises (après 66 100 entreprises en 2020) concernées par la création de nouveaux PER et les transformations d'anciens Perco. L'AFG ne communique pas la part de PER collectifs étant issus d'une transformation de vieux Perco. Etant donné la diminution, en parallèle, du nombre de Perco, une majorité des 1,75 million de PER collectifs sont probablement issus d'un Perco : pour rappel, dans ce cas c'est l'employeur qui décide de transfomer le Perco en PER collectif.

Epargne retraite : les subtilités du PER... pour éviter les mauvaises surprises

3. Vrais transferts : moins de 1 PER sur 10

Il existe donc encore beaucoup de contrats susceptibles d'être transformés pour offrir une meilleure rentabilité et surtout la possibilité de rassembler toute son épargne chez un seul et même assureur. Une belle promesse de la loi Pacte mais en réalité, qu'en est-il ? A croire les différents acteurs que Moneyvox a pu interroger, les vrais « transferts », en basculant chez un gestionnaire concurrent, ne représentent qu'une faible part de l'épargne retraite et ce notamment chez les acteurs historiques.

  • Chez Amundi, sur plus de 1 200 demandes de transferts en 2021 et au cours du premier trimestre 2022, 0,6% d'entre elles concernaient des transferts vers la concurrence. En revanche, sur 45 500 PER détenus, 3% proviennent des contrats de type article 83, de PERP, de PER obligatoire, de COREM, de PREFON et de CRH d'autres courtiers.
  • Allianz quant à lui ne communique pas sur ses transferts sortants. Cependant, le groupe dit avoir enregistré 4 318 transferts provenant d'autres acteurs, vers un PER individuel, soit 1,4% de son stock de contrats.
  • Abeille assurances détaille lui ses transferts entrants et sortants. Ainsi l'ancien Aviva France comptait à la fin du mois de mars, 30 556 transferts issus de la concurrence (33%) et 5 630 vers d'autres assureurs (6%).

4. Un plafond de 1% de frais

Au-delà de la possibilité de rassembler son épargne retraite, la loi Pacte a permis d'encadrer les frais qui pourraient vous être facturés lors de ces fameux transferts. Première information importante, si votre contrat a plus de 5 ans, vous ne paierez aucun frais. En deçà de cette durée de vie, certains assureurs (très peu heureusement) peuvent vous prélever des frais, dans la limite de 1% de l'épargne accumulée.

Assurance vie et PER : de nouvelles règles de transparence sur les frais

5. Fintechs, banque et courtiers web : plus de 1% du marché ?

Grâce aux facilités de transfert et à l'offre accrue des PER sur le marché, on aurait pu croire que les courtiers web auraient pu bénéficier des avantages de la loi Pacte pour récupérer les épargnants des banques traditionnelles ou courtiers historiques. Même si l'offre est plus présente auprès des fintechs et autres courtiers web, les contrats en ligne ne sont pas si nombreux. Parmi les acteurs que nous avons sondé, peu dépassent les 2 000 contrats ouverts.

Ainsi, Placement-direct compte aujourd'hui 1 800 PER dont 300 sont issus d'autres contrats venant de la concurrence. Même chose pour TousLesPlacements.com qui ne compte que 207 produits épargne retraite avec 144 nouvelles ouvertures. Yomoni et son contrat PER Yomoni Retraite se démarque avec 4 000 PER ouverts dont seulement 5% issus de PERP et Madelin venant d'autres assureurs.

Quid des leaders de l'épargne en ligne ? Parmi les banques en ligne, les habituels poids-lourds de ce marché, seul Boursorama a lancé un PER, appelé Matla, et l'enseigne n'a pas encore livré de statistiques sur son épargne retraite. En attente de communication officielle de la part des distributeurs en ligne, selon nos informations, parcellaires, le marché du PER à frais réduits sur internet pèserait quelques dizaines de milliers de plans. Soit pas beaucoup plus de 1% des épargnants retraite...

Transferts de PER : quels délais ? Quels obstacles ?

A l'occasion des 3 ans de la loi Pacte, MoneyVox dédie une série d'articles au marché des PER et aux transferts d'épargne retraite :