psa

Livret d'épargne : Distingo plus attractif que Zesto

Bras de fer
© Dima Sidelnikov - Fotolia.com

Avec son livret et son compte à terme, la banque de Renault dispose à fin 2019 de 3 fois plus d’épargne disponible que sa concurrente PSA Banque. Mais avec ses offres promotionnelles cette dernière fait monter la pression.

Pour notamment écouler leurs véhicules, PSA et Renault disposent de leur propre banque baptisée respectivement PSA Banque et RCI Bank. Ainsi lorsque votre concessionnaire auto vous propose un crédit ou une location de longue durée, c’est sur les offres de ces filiales bancaires qu’il s’appuie. Or, pour accorder ces financements, PSA Banque et RCI Bank ont besoin d’épargne. C’est pourquoi, elles proposent des comptes à terme et des livrets plus rémunérateurs que ceux des banques traditionnelles, comme le Livret Zesto (RCI Bank) et le Livret Distingo (PSA Banque) rémunérés tous deux à 0,80%.

Une stratégie semblable que les deux constructeurs déroulent aussi en dehors des frontières de l’Hexagone. Ainsi, les produits d’épargne de RCI Bank sont disponibles dans 4 pays (Allemagne, Autriche, Royaume-Uni et Brésil) en plus de la France. Quant à la banque de Peugeot, elle collecte aussi des dépôts en Allemagne. Le terrain de jeu de PSA Banque est donc plus restreint et pourtant l’épargne à sa disposition progresse très vite. En 2019, l’encours sur ses livrets et comptes à terme a bondi de plus d’1 milliard d’euros, à 5,7 milliards d’euros au total, en hausse de 23% sur 1 an.

Voir notre comparatif des livrets d'épargne

Une collecte forte mais moins dynamique pour RCI

Du côté de Renault, la collecte d’épargne a aussi été fructueuse l’année dernière mais est, en comparaison, un peu moins dynamique. L’encours sous gestion a ainsi bondi de « seulement » 7% à 17,7 milliards d’euros. Il faut dire qu’a contrario de sa concurrente, RCI Bank ne propose plus de bonification sur son livret Zesto. En revanche, PSA offre régulièrement un taux boosté de 3% les premiers mois suivant l’ouverture d’un premier livret. De quoi attirer les épargnants en quête d’un peu de rendement en cette période de taux bas.

Côté prêts, RCI Bank a réduit la voilure en 2019, à 1,34 million de financements octroyés, contre 1,35 million en 2018, pour un montant total de près de 18 milliards d’euros. A l’inverse, le groupe PSA revendique 1,15 million de véhicules financés (hors Chine), en hausse de 6% par rapport à 2018. Mais au final, la banque de Renault, présente dans 36 pays reste plus profitable, avec un bénéfice avant impôt de 1,3 milliard d’euros en 2019, en hausse de 9% sur un an. Quant à PSA Banque, qui propose ses financements dans 18 pays, elle a gagné l’an dernier 1 milliard d’euros avant impôt, en croissance également de 9% sur un an.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox