Livret A et LDDS : rémunérés 0,75%, les livrets ont drainé plus de 16 milliards d'euros en 2019

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Pourcentage de 0,75%
© PROBilder - Fotolia.com

Le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont réalisé une solide moisson en 2019, la collecte ayant nettement accéléré par rapport à un cru 2018 déjà très robuste, a annoncé mardi la Caisse des dépôts.

Au total, la collecte nette, c'est-à-dire les sommes déposées corrigées des retraits, a atteint sur ces deux livrets un peu plus de 16,5 milliards d'euros l'an dernier contre environ 12,7 milliards en 2018, a fait savoir la Caisse dans un communiqué. Le Livret A et le LDDS signent ainsi leur 4e meilleure performance depuis 2009, date d'ouverture de la distribution de ces produits à l'ensemble des établissements bancaires.

Ce résultat a été atteint en dépit d'un trou d'air pour le Livret A en décembre, mois durant lequel ce placement a connu une décollecte nette, c'est-à-dire que les retraits ont été supérieurs aux montants déposés, de l'ordre de 830 millions d'euros. Nonobstant ce cahot, le Livret A, détenu par 55 millions de personnes en France et qui sert notamment à financer le logement social, a enregistré une collecte nette d'un peu plus de 12,6 milliards d'euros sur l'ensemble de 2019, en hausse par rapport aux 10 milliards récoltés en 2018.

Collecte Livret A et LDD (en milliards d'euros)

Collecte Livret A et LDD J F M A M J J A S O N D 2018 J F M A M J J A S O N D 2019 0,00 2,00 4,00 0,00 -2,00 © MoneyVox Livret A + LDD Livret A tspan1 tspan2 tspan3 tspan4

Source des données : communiqués mensuels de la Caisse des Dépôts sur les flux et les encours du Livret A et du LDD.

Le seuil des 400 milliards d'euros a été dépassé

De son côté, le LDDS a continué à attirer l'épargne en décembre, avec une collecte nette de 770 millions d'euros, de sorte que la collecte nette de ce placement pour l'ensemble de l'année a atteint presque quatre milliards d'euros.

Au total un peu moins de 411 milliards d'euros étaient placés à fin décembre sur ces deux livrets réunis, contre 391 milliards un an plus tôt. Ce faisant, ils ont ainsi franchi pour la première fois le seuil des 400 milliards d'euros.

Le Livret A et le LDDS ont vécu une année dynamique en dépit d'un taux de rémunération à son plus bas niveau historique, à 0,75%, et désormais très inférieur à l'inflation, qui a atteint 1,1% en moyenne en 2019. Reste désormais à savoir si 2020 sera aussi porteuse : le taux de rémunération des deux livrets tombera dès février à 0,5%, comme prévu par le plancher de sa nouvelle formule de calcul, a annoncé mercredi dernier le ministre de l'Economie Bruno Le Maire qui entend ainsi stimuler le financement des politiques publiques et inciter les Français à diversifier leurs placements.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.