Plan du site Rechercher

Livret A : une alternative à 1,25% possible selon vos impôts

  • Par
Avis d'impôt dur le revenu
© Francois Doisnel - Fotolia.com

Depuis ce midi, les premiers avis d’imposition sont disponibles sur l’espace « Particulier » du site impots.gouv.fr. Sont concernées par cette première vague de mises en ligne, les personnes non imposables ou celles bénéficiant d’une restitution d’impôts. Le bon moment pour vérifier son éligibilité au Livret d’épargne populaire (LEP), un livret non fiscalisé et mieux rémunéré que le Livret A.

Attention : depuis le 1er janvier 2014, la limite pour ouvrir ou conserver un LEP ne porte plus sur le montant d’impôts payé mais sur le revenu fiscal de référence (RFR). Ce RFR figure sur la première page de votre avis d’imposition.

Pour être éligible, ce dernier ne doit pas dépasser 1,8 fois le plafond permettant d’être exonéré de la taxe d’habitation, soit, en 2015 en France métropolitaine, 19.235 euros pour une part fiscale et 5.136 euros par demi-part supplémentaire.

En savoir plus sur les conditions pour souscrire un LEP

Si votre RFR est inférieur à cette limite, vous pouvez présenter votre avis (ou le justificatif) d’imposition à votre banque et ainsi obtenir l’ouverture du LEP. Ce droit à détenir un LEP vaut pour toute l’année 2016 (et par anticipation pour ce qu’il reste de 2015).

Un LEP, quel intérêt ?

Selon la réglementation bancaire, le taux du LEP est déterminé sur celui du Livret A augmenté de 0,5%. Ainsi, au 1er août 2015, la rémunération servie sera de 1,25% ce qui représente une majoration de rémunération des deux tiers. Concrètement, sur un an, une épargne de 1.000 euros rapportera 5 euros de plus sur un LEP que sur un Livret A. Pour un LEP ayant atteint le plafond réglementaire (hors capitalisation des intérêts) de 7.700 euros, le gain est même de 38,50 euros toujours par rapport au Livret A.

De surcroît, le Livret d’épargne populaire bénéficie des mêmes avantages que le Livret A : les intérêts versés sont net d’impôts et de cotisations sociales, l’épargne reste disponible… Et le fait de détenir un LEP n’empêche pas de conserver les autres produits de l’épargne réglementée : Livret A, LDD, CEL, PEL…

Lire à ce propos : Les placements alternatifs au Livret A

Partager cet article :
Marie de BEAUDRAP

© cbanque.com / MdB / juillet 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox