Le fisc a versé lundi 17 janvier l'avance sur les crédits et réductions d'impôt à 8,7 millions de foyers fiscaux. Montant moyen de ce coup de pouce de début d'année : 605 euros.

Logiquement, ce n'est plus une surprise. La Direction générale des finances publiques (DGFiP) verse depuis 2019 à la mi-janvier une avance (ou « acompte ») sur vos habituels crédits et réductions d'impôt. En moyenne, le virement s'élève à 605 euros pour les presque 9 millions de bénéficiaires. Si vous en faites partie, la DGFiP vous a prévenu par email dans le courant de la semaine, les premiers mails ayant été envoyés le week-end passé. Le message du fisc vous invite à vous connecter sur impots.gouv.fr afin de découvrir le montant de l'avance qui doit vous être versée le lundi 17 janvier.

Impôts : combien allez-vous recevoir lundi 17 janvier ?

Un virement bancaire pour près de 9 millions de foyers

Pour l'immense majorité des 8,7 millions de bénéficiaires, puisque la DGFiP dispose de la plupart des coordonnées bancaires avec le prélèvement à la source, ce coup de pouce de la mi-janvier prend la forme d'un virement bancaire.

Afin d'éviter toute confusion, le ministère des Comptes publics annonce le libellé du virement : « AVANCE CREDIMPOT », et le versement est effectué directement par la Direction générale des finances publiques (c'est la mention « DGFiP Finances publiques » qui apparaît dans certaines banques).

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Une lettre-chèque pour 235 000 contribuables

La DGFiP n'a en revanche pas connaissance des coordonnées bancaires de 235 000 foyers fiscaux : ils « percevront cette avance sous la forme d'une lettre-chèque qu'ils recevront par voie postale d'ici la fin du mois de janvier ».

Une avance de 60% sur vos avantages récurrents

L'avance versée à la mi-janvier correspond comme le détaille Bercy dans son communiqué à « 60% du montant total des réductions et crédits d'impôt concernés, déclarés au printemps 2021 au titre des dépenses réalisées en 2020 (ce montant total figure sur le dernier avis d'impôt sur le revenu, reçu à l'été 2021) ». Plus précisément, l'avance concerne les réductions à l'investissement immobilier locatif, à la dépendance, pour dons aux œuvres, et les crédits d'impôt garde d'enfant, emploi à domicile et cotisations syndicales.

Crédits et réductions d'impôtMontant moyen de l'avance *
Dons aux œuvres132 €
Cotisations syndicales54 €
Emploi à domicile633 €
Frais de garde d'enfants370 €
Dépenses d'accueil en Ehpad391 €
Investissement locatif2 380 €
Montant total tous dispositifs cumulés605 €

* Moyennes 2019 sauf pour le montant total (moyenne 2022)
Source : DGFiP