Invité de FranceInfo lundi 25 juillet au matin, Michel-Édouard Leclerc a annoncé qu'une opération « prix coûtant » sur le carburant allait être lancée dans toutes les stations essence du groupe Leclerc. Cette opération débutera le jeudi 28 juillet au soir et se terminera samedi 30 juillet, afin de ne pas trop impacter le portefeuille des Français qui partent ou reviennent de vacances.

Leclerc va profiter du grand chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens pour proposer une opération « prix coûtant » à la pompe. Michel-Édouard Leclerc, président du comité stratégique des centres Leclerc, l'a annoncé lundi 25 juillet au matin lors d'une interview accordée à FranceInfo.

« Nous allons faire une opération à prix coûtant sur le gros chassé-croisé du week-end prochain dès le jeudi soir », a indiqué le PDG, précisant que les 696 stations essence Leclerc françaises seront concernées. « C'est une opération qui n'est pas facile à réaliser, parce qu'il faut le faire à un moment où on peut se permettre de ne pas voir nos fournisseurs augmenter leur prix. »

Une des dernières opérations à prix coûtant ?

Il pourrait s'agir de la dernière opération du genre proposée par Leclerc. En cause : une disposition de la loi Climat, qui entrera en vigueur le 22 août prochain, qui empêche la publicité ou les promotions sur les carburants fossiles. Michel-Édouard Leclerc a d'ailleurs profité de son passage sur FranceInfo pour demander la suspension de cette mesure au vu du contexte économique.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

La forte inflation touchant durement le portefeuille des Français, le PDG des centres Leclerc voudrait recommencer ce type de rabais, avantageux pour les consommateurs. Il ne s'agit en outre pas d'opérations faciles à mettre en place : il faut s'assurer d'avoir au moins « 30% de stock » pour ne pas « tirer sur la demande », a précisé Michel-Édouard Leclerc.

Les députés autorisent l'utilisation des huiles usagées comme carburant