Près de 150 000 clients doivent quitter Leclerc Energies. Le groupe s'est engagé à ne couper l'électricité que le 31 octobre, à la veille de la trêve hivernale, pour laisser un délai supplémentaire à ceux qui n'ont pas changé de fournisseur.

E. Leclerc Energies arrêtera de fournir de l'électricité à ses clients n'ayant pas changé de fournisseur le 31 octobre, a indiqué vendredi à l'AFP le médiateur national de l'énergie, confirmant un e-mail reçu par des abonnés de la filiale du géant de la distribution. « Nous arrêtons la fourniture d'électricité à compter du 15 octobre 2021. Cette décision a une conséquence importante : vous devez impérativement avoir changé de fournisseur d'électricité avant cette date », affiche un bandeau sur le site de E. Leclerc Energies.

Délai supplémentaire

Mais selon le médiateur et des captures écran de mails partagées par des consommateurs déçus sur les réseaux sociaux, le groupe s'est engagé à ne couper l'électricité que le 31 octobre, à la veille de la trêve hivernale, pour laisser un délai supplémentaire à ceux qui n'ont pas changé de fournisseur.

En juillet, E. Leclerc Energies avait envoyé un e-mail à ses 140 000 abonnés – une part très minoritaire des clients de fournisseurs alternatifs d'électricité – leur annonçant la fin de leur contrat le 15 octobre et leur proposant soit de basculer sur une offre à tarification dynamique, où le prix varie d'heure en heure, un type d'offre jugé « risqué » par le médiateur; soit de changer de fournisseur.

L'offre à laquelle les abonnés de Leclerc avaient souscrit initialement proposait une réduction de 20% par rapport aux tarifs réglementés de l'électricité, sous forme de bons d'achat dans les magasins du groupe. Une offre « intéressante financièrement », selon le médiateur, qui rappelle qu'actuellement sur son comparateur, les meilleures offres proposent des prix 3% inférieurs aux prix réglementés, dans un contexte général d'explosion des cours de l'énergie.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Des bons d'achat de 50 euros

Fin septembre, E. Leclerc Energies a annoncé le report du lancement de son offre à tarification dynamique, disant attendre une période « plus favorable » dans « un contexte de fluctuations sans précédent des prix de l'électricité » et obligeant ses abonnés à changer de fournisseur sous peine de ne plus avoir d'électricité.

Leclerc a redirigé ses clients vers le fournisseur Alpiq et proposé des compensations sous forme de bons d'achat de 40 à 50 euros à ceux qui changeraient rapidement de fournisseur.