Le « néo-brocker » Trade Republic, qui fait partie de la génération des courtiers « zéro commission », lance une version web de sa plateforme. Jusqu'ici, les passages d'ordres ne s'effectuaient que sur l'application mobile.

Le lancement en France de la fintech allemande Trade Republic, début 2021, ne passe pas inaperçu. Le courtier en bourse casse les prix et fait connaître son arrivée en France à grand renfort de publicités. Le tout avec une promesse simple : « 1 euro par ordre, c'est tout ! » Pas de commission au pourcentage, pas de « frais cachés » comme le souligne ce « néo-brocker ».

Le courtier allemand s'est fait connaître en France avec une plateforme d'investissement simple, sur son application mobile. Matthias Baccino, directeur France, affirme que certains investisseurs ont réclamé un accès web : « A travers notre équipe de 15 Français dédiés à la relation clients, nous sommes très à l'écoute de nos utilisateurs français. Ceux-ci ont exprimé le souhait de pouvoir utiliser les services de Trade Republic de manière plus confortable que sur leur smartphone. »

« Le souhait le plus important exprimé par notre communauté »

Trade Republic annonce ce 14 octobre le déploiement d'une version web de sa plateforme : « La version web est accessible à tous, dès aujourd'hui, depuis n'importe quel navigateur de moins d'un an, promet le courtier dans un communiqué. Il est également possible d'utiliser l'application mobile et l'application web en parallèle. » Seul bémol concernant cette version web : « Les produits dérivés, déjà disponibles sur l'application mobile, seront accessibles très bientôt sur la version web. »

« Le site web est de loin le souhait le plus important exprimé par notre communauté, ajoute Christian Hecker, cofondateur, dans le même communiqué. Nous allons continuer de développer notre version web avec nos clients et continuer de réinventer la facilité avec laquelle il est possible d'investir. »

L'offre Trade Republic en détails

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Bientôt un plan d'épargne en actions

Quelques jours plus tôt, le courtier a annoncé le référencement des « produits de bourse » d'HSBC (turbos, etc.). « D'autres initiatives sont en cours de développement comme le PEA... » ajoute Matthias Baccino, directeur France, sans toutefois livrer de calendrier sur le déploiement du PEA. Matthias Baccino affirme toutefois à MoneyVox que le lancement d'un plan d'épargne en actions est actuellement « LA priorité de Trade Republic ». En attendant, les investisseurs utilisent donc un compte titres pour investir.