Une étude de Meilleurtaux Assurances souligne les grandes différences de tarifs de l'assurance auto selon le lieu où roule le véhicule. Densité de circulation et risques de vol sont autant de critères qui pèsent sur la prime finale.

En 2023, la prime d'assurance auto va grimper en moyenne de 2,5% à 5% selon les estimations et le profil du contractant. Et d'après une étude de Meilleurtaux Assurances publiée cette semaine par Capital, on note aussi de grandes différences de tarifs selon le lieu où roule le véhicule. Et la différence est parfois énorme : 44% !

« Le taux d'accident de la route dans la région et l'historique de la sinistralité sont deux facteurs scrutés par les assureurs, explique Samuel Bansard, porte-parole de Meilleurtaux Assurance à Capital. Plus un département est dense en véhicules, plus les chances d'accident sont élevées.

De plus, l'offre de stationnement est majoritairement concentrée sur la voie publique et constitue une source supplémentaire de sinistres. Le coût du risque y est donc plus élevé. » Et le montant de la prime suit. La fréquence des vols de véhicules est aussi un élément pris en compte.

Des tarifs encore plus élevés pour les SUV

Concrètement, un couple marié, âgés de 36 à 40 ans, avec 2 enfants qui opte pour une assurance tous risques, bénéficie d'un bonus maximal et possède un garage paiera 835 euros en Corse et 563 euros dans la Manche.

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

S'il conduit un SUV, ce qui est de plus en plus le cas des familles, l'addition sera même plus elévée. Ce type de véhicules qui a représenté presque une immatriculation neuve sur deux en 2021, coûte une fortune aux assureurs en cas de dommages.

Cotisation assurance auto
Comment mon assureur utilise 100 euros de prime

Au sein d'une même région, les écarts de gtarifs peuvent aussi être conséquents. En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon tire les prix vers le haut et assurer sa voiture dans le Rhône nécessitera un budget presque 25% plus élevé qu'en Savoie.

Alors pour faire des économies, réviser votre contrat au minimum tous les deux ans. Vérifiez les options souscrites, leur utilité et leur prix. Grâce à la mise en concurrence des contrats « les économies moyennes se situent autour de 300 à 350 euros par an », estime Samuel Bansard.

Assurance auto : comparez votre contrat