Des tarifs toujours plus élevés. Et des écarts béants d'un département à un autre. Voici les deux principales conclusions de l'étude publiée par Meilleurtaux Assurance sur les complémentaires santé. Et ces deux constats touchent particulièrement les seniors adhérant à une mutuelle ou une complémentaire santé à l'âge de la retraite.

« Les tarifs des complémentaires santé atteignent de nouveaux records en métropole pour les seniors, constate Fabien Soccio, expert assurance du groupe Meilleurtaux. Certes, la hausse est relativement mesurée, mais elle est désormais continue depuis des années et devrait se poursuivre l'an prochain. Et au-delà des chiffres, le risque de moins bien se soigner, voire de ne plus avoir recours à certains soins est plus que jamais latent pour une population qui a, pourtant, plus que jamais besoin de soins de qualité ».

Des contrats à plus de 3 000 euros par an

Pour dresser ce constat (1), Meilleurtaux Assurance a calculé les tarifs annuels moyens des complémentaires santé pour 4 profils type (salarié de 25 ans, couple avec 2 enfants, couple de seniors en garanties classiques et couple de seniors en garanties renforcées). Ces tarifs s'appliquent évidemment à la complémentaire santé souscrite en individuel, à différencier des tarifs obtenus grâce à l'employeur dans le cadre de contrats collectifs. Résultats : 310 euros par an en moyenne pour le jeune actif, 1 100 euros pour la famille avec enfants, et 1 158 euros en moyenne pour le couple senior en garanties « classiques »'.

Mais comme l'explique Fabien Soccio, en arrivant à l'âge de la retraite, et donc en basculant le plus souvent d'un contrat collectif vers une assurance santé individuelle, les seniors recherchent généralement des couvertures étendues, plus rassurantes, afin de s'adapter aux risques potentiels liés à l'âge. Or, le tarif moyen pour une mutuelle ou une assurance complémentaire avec « garanties renforcées » continue de grimper : 2 883 euros au niveau national selon Meilleurtaux Assurance contre 2 871 euros en 2020. Et la facture sera bien plus salée en région parisienne que dans l'Est - grâce au régime spécial en Alsace et en Moselle - pour un même couple de retraités...

Départements les plus et les moins chers
pour la complémentaire santé d'un couple de seniors
DépartementTarif moyen d'une « mutuelle senior »Écart par rapport à la moyenne nationale
Paris3 306 €+ 423 €
Hauts-de-Seine3 246 €+ 363 €
Alpes-Maritimes3 210 €+ 328 €
Val-de-Marne3 181 €+ 299 €
Bouches-du-Rhône3 169 €+ 287 €
Var3 138 €+ 255 €
Seine-Saint-Denis3 101 €+ 219 €
Yvelines3 080 €+ 197 €
Essonne3 063 €+ 181 €
Val-d'Oise3 062 €+ 180 €

Moyenne nationale : 2 883 € par an pour un couple senior
choisissant une complémentaire santé avec « garanties renforcées »

Finistère2 771 €- 112 €
Loire-Atlantique2 771 €- 112 €
Vendée2 770 €- 113 €
Ille-et-Vilaine2 763 €- 120 €
Mayenne2 753 €- 130 €
Côtes-d'Armor2 748 €- 135 €
Morbihan2 742 €- 141 €
Bas-Rhin2 159 €- 724 €
Haut-Rhin2 148 €- 735 €
Moselle2 116 €- 767 €

Source : Meilleurtaux Assurance. Simulations pour un couple senior en « garanties renforcées ».

Mutuelle : base, option 2 ou 3, comment bien choisir votre niveau de garantie ?

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

Hausse nette ou gel en 2022 ?

En parallèle de la publication de Meilleurtaux Assurance, le courtier Assurland a dévoilé ses prévisions pour les tarifs des complémentaires santé en 2022. Verdict : « une augmentation de 2% est à prévoir en assurance santé ». Et ce malgré la pression du gouvernement, qui appelle assureurs et mutuelles à geler leurs tarifs. « L'augmentation des complémentaires santé chaque année est inéluctable, poursuit Assurland, liée à des facteurs tels que le vieillissement de la population (les seniors, qui ont des dépenses de santé plus importantes, paient de facto plus cher leur complémentaire) et l'évolution des technologies médicales : plus élaborées et donc plus coûteuses. »

Le « prescripteur d'assurance » Good Value for Money anticipe quant à lui « une hausse moyenne de 3 à 5% des complémentaires santé pour 2022 en raison du coût du 100% santé d'une part, et de la dérive de la prévoyance en arrêt de travail pour les contrats collectifs d'autre part ».

Comparer les assurances santé

(1) Etude effectuée entre le 18 août et le 18 septembre 2021 auprès de plus de 100 assureurs.