Vieilles Charrues, Eurockéennes, Hellfest, Solidays… Tous les festivals musicaux de l’été 2020 ont été annulés fin avril. La plupart d’entre eux a déjà annoncé les modalités de remboursement des billets. Et il faut parfois se dépêcher pour récupérer sa mise.

Alors que certains organisateurs espéraient encore maintenir leur festival, Edouard Philippe a douché les espoirs lors de sa présentation du plan de déconfinement à l’Assemblée nationale le 28 avril. Les rassemblements de plus de 5 000 personnes étant interdits jusqu’à fin août, les festivals estivaux ont annoncé dans la foulée l’annulation de leur édition 2020.

Dans un très grand nombre de cas, les organisateurs proposent aux festivaliers de conserver leur billet 2020, qui sera valable en 2021. Pour un événement comme le Hellfest, où les précieuses places s’envolent avant même que la programmation soit dévoilée, cette solution devrait être privilégiée par de nombreux amateurs de metal. Parmi les plus grands événements de France, seuls Solidays et Beauregard ont décidé que les billets 2020 ne seraient pas valables en 2021.

Mais tous les festivals offrent évidemment aussi la possibilité aux détenteurs de billets de se faire rembourser. Les modalités diffèrent selon les festivals ou selon la façon dont vous avez acheté votre place (sur le site officiel, sur une billetterie 100% en ligne, dans un réseau « physique », etc.). Certains proposent un remboursement du billet couplé à un don de 1, 2, 5 euros… au festival (au lieu de récupérer les 35 euros investis dans la place de concert, vous pouvez ainsi par exemple choisir de ne recevoir que 30 euros).

Quand vous avez fourni une adresse email lors de votre achat, vous êtes généralement prévenu par email de l’annulation, puis des conditions de report/remboursement des billets. Si vous n’avez rien reçu dans votre messagerie, rendez-vous sur le site officiel du festival. La plupart d’entre eux affichent de façon très claire leur politique de remboursement.

Ne tardez pas trop

Un conseil toutefois : faites bien attention à la date limite fixée pour la demande de remboursement. Concernant les Vieilles Charrues, la fenêtre de tir pour un remboursement immédiat n’est ainsi ouverte que du 29 avril au 13 mai à midi. Il faut toutefois noter que si vous faites le choix de conserver votre billet pour l’année prochaine, vous aurez de nouveau la possibilité de réclamer un remboursement quand la nouvelle programmation 2021 sera annoncée à l’automne. Le même type de dispositif est prévu par le festival Les Nuits Secrètes (remboursement possible jusqu’au 31 juillet puis à l’annonce de la programmation 2021). Avec une pierre solidaire en plus : « Vous avez la possibilité de demander un remboursement partiel de votre billet afin de soutenir l'association Les Nuits Secrètes à hauteur du montant non remboursé » (1, 2, 5 ou 10 euros).

Le Hellfest, lui, fixe au 15 mai minuit l’échéance pour demander par email un remboursement du ticket. Petite originalité : si, plutôt que de vous faire rembourser, vous souhaitez transmettre à un proche votre billet pour 2021, vous pouvez « vous rendre sur Ticketswap, l’unique revendeur officiel de tickets Hellfest en ligne, pour échanger votre billet avec un lien privé vers une personne de votre entourage ».

Concernant les Eurockéennes, vous avez jusqu’au 22 mai pour effectuer les démarches si vous aviez acheté votre sésame sur le site officiel. Si vous étiez passé par la Fnac, Digitick, Cultura ou la billetterie d’un supermarché, il faut se rendre sur le site internet du revendeur pour connaître la date limite de demande de remboursement.

Le Festival interceltique de Lorient a ouvert un module de demande de remboursement sur son site web, ouvert uniquement pour les personnes ayant acheté leurs billets sur internet. « Vous avez la possibilité de faire une demande de remboursement jusqu’au 30 juin 2020 inclus » précisent les organisateurs du FIL.

Pour Musilac, la période des demandes de remboursements a débuté le mardi 5 mai à 16 h « et durera jusqu’au 14 juillet inclus » pour ceux ayant acheté leur place sur le site officiel. Pour les autres, il faut là aussi se rapprocher du revendeur (Fnac, Digitick, Ticketnet) pour connaître les modalités pratiques.

Des précisions et annonces à venir...

A ce jour, certains festivals ont annoncé que les billets achetés pour 2020 resteraient valables pour 2021 mais n’ont pas encore rendu publiques les modalités exactes de remboursement des tickets pour les festivaliers qui ne souhaiteraient pas de report à l’année prochaine. C’est le cas des Francofolies, de la Route du Rock, du Main Square d’Arras (qui évoque des « partenaires de billetterie débordés pour le moment »), d’Electrobeach, de Garorock, de Lollapalooza ou encore de We Love Green.

D’autres festivals (Jazz in Marciac, Jazz in Vienne, notamment) demandent eux un peu de patience et communiqueront bientôt leur politique en matière de billetterie.

Solidays, chez qui la validité des billets 2020 n’est pas reportée à 2021, annonce que « le remboursement des billets sera possible sur simple demande à partir du 1er juin ». Beauregard explique de son côté que les festivaliers sont invités à se faire rembourser entre le 15 mai et le 15 septembre en se rapprochant du réseau de billetterie sur lequel ils ont acheté leurs tickets.

Le festival Rock en Seine, programmé les 29, 30 août et 1er septembre, n’a lui pas encore communiqué sur son annulation…