Le budget vacances d'été pour une famille de 4 personnes pour un hébergement payant en France atteint en moyenne les 1 787 euros, soit un bond de 7% sur un an. Il s'explique par l'impact des mesures fiscales annoncées par Emmanuel Macron, cet hiver, pour répondre à la fronde des Gilets jaunes.

La mobilisation des Gilets jaunes n’aura pas été veine pour votre portefeuille. Loin de là. Cette année, les Français bénéficient d’une augmentation inédite de leur niveau de vie. Ce n’est pas le gouvernement qui le dit, mais l’Observatoire français des conjonctures économiques, un organisme classé à gauche. La hausse moyenne du pouvoir d’achat des ménages va progresser de 850 euros en 2019, dont plus de la moitié (440 euros) est liée aux 12 milliards d’euros réinjectés dans l’économie par Emmanuel Macron afin de répondre à la colère de la France des ronds-points avec, notamment, la défiscalisation des heures supplémentaires, la baisse de la CSG pour certains retraités, l’annulation de la hausse de la taxe carbone…

31,5 millions de Français vont partir

Et ces effets se font ressentir cet été. Si une partie de ce surplus a été épargnée, l’autre est consacrée aux grandes vacances. Résultat, 31,5 millions de Français devraient partir cet été, dont 42% au mois d’août, « soit 1,3 million de plus qu’en 2018 avec un budget moyen pour une famille de quatre personnes qui s’élève à 1 787 euros pour un hébergement payant en France », c'est-à-dire un bond de 7% sur un an, selon Didier Arino, directeur général du cabinet de conseil Protourisme, interrogé par Le Monde.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Une très bonne nouvelle pour le secteur du tourisme. En effet, il est peu probable que l’Hexagone, première destination touristique mondiale, puisse battre son record de 89,3 millions de visiteurs étrangers attirés l'an dernier. Par crainte du Brexit, les Britanniques, jusqu'ici le contingent de touristes le plus important à venir en France, préfèrent visiblement rejoindre les pays autour de la Méditerranée, moins chers pour eux avec la dévaluation de la livre.

Lire aussi : La livre sterling à 1,09 euro : une aubaine pour les touristes au Royaume-Uni !