L’Insee a dévoilé les résultats de son enquête sur le niveau de vie médian des Français en 2015. Un Français sur deux vit avec moins de 20 300 euros par an, soit 1 692 euros par mois, un seuil en très légère hausse par rapport à 2014.

De 1 679 euros en 2014 ou 1 667 euros en 2013, le niveau de vie médian des Français est globalement stable depuis 2008, après avoir très nettement augmenté lors des 10 années précédemment, même en corrigeant cette statistique de l’inflation.

Cette enquête prend en compte l’ensemble des revenus (salaires, prestations sociales, revenus du capital, etc.) et désigne le niveau de vie par personne, mais en donnant plus de poids aux adultes qu’aux enfants dans ces statistiques. Ainsi, « pour une famille composée d’un couple avec deux enfants de moins de 14 ans, ce montant correspond à un revenu disponible de 42 630 euros par an, soit 3 553 euros par mois ». Le niveau de vie médian des cadres s’élève à 32 380 euros par an selon l’Insee (2 698 euros par mois), contre 18 520 euros pour les ouvriers (1 543 euros par mois).

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Un seuil de pauvreté à 1 015 euros

C’est sur la base de cette étude que l’Insee évalue le seuil de pauvreté. Il se situe selon l’institut à 1 015 euros par mois. En 2015, 8,9 millions de personnes vivent en-dessous de ce seuil selon l’Insee. « A titre de comparaison, pour une personne seule, le socle du RSA s’élève à 514 euros au 1er janvier, puis 524 euros au 1er septembre, et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) à 800 euros (au 1er avril), sachant que d’autres prestations complètent souvent le revenu disponible de ces allocataires », complète l’Insee.