« Plus du double de l'objectif de 3 millions initialement fixé pour fin 2022 » : 3 ans après le lancement du plan d'épargne retraite, ou PER, produit censé rassembler et simplifier les multiples produits d'épargne retraite, Bercy insiste sur le succès de ce placement. Mais les 6,2 millions d'épargnants n'ont pas tous choisi le même PER.

Un « succès majeur » : une nouvelle fois, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est félicité de la réussite de la réforme de l'épargne retraite initiée via la loi Pacte, en 2019. « Depuis son lancement il y a 3 ans, plus de 6 millions de personnes bénéficient déjà de ces nouveaux PER, soit plus du double de l'objectif de 3 millions initialement fixé pour fin 2022 », appuie Bruno Le Maire dans un communiqué. Précisément, selon Bercy, 6,2 millions de personnes sont équipées d'un PER.

Mais quels PER ? Car ce plan censé harmoniser l'épargne retraite, en lieu et place des Perp, Madelin et autres contrats « article 83 », est un produit pluriel : il faut distinguer les PER individuels, souscrits par des particuliers notamment pour défiscaliser les versements ; les PER d'entreprise collectifs, supports d'épargne salariale où sont investis intéressement et participation, remplaçants des Perco ; et enfin les PER dits « obligatoires », supports d'épargne entreprise successeurs des « articles 83 » où sont placés les versements obligatoires de l'employeur. Autant le succès du PER individuel marque l'attractivité du produit, puisque cette ouverture dépend uniquement de l'épargnant, autant les ouvertures de PER d'entreprise dépend bien plus de l'employeur.

Verdict : « près de 2,8 millions de personnes sont équipées d'un PER individuel », répond la direction générale du Trésor à MoneyVox. Le reste ? « 1,2 million d'un PER d'entreprise obligatoire et près de 2,2 millions d'un PER d'entreprise collectif ». A ce stade, Bercy n'est pas en mesure de savoir si ces titulaires de PER possèdent à la fois un plan individuel et un collectif. De fait, le nombre de personnes équipées d'un PER est donc probablement inférieur à 6 milions puisque certaines personnes doivent à coup sûr posséder à la fois un PER individuel et un PER collectif.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

Les près de 70 milliards d'euros amassés sur les PER sont principalement concentrés sur le PER individuel (43,6 milliards d'euros). Les PER obligatoires drainent 10,7 milliards d'euros et les plans collectifs d'entreprise 15,4 milliards d'euros. Une très importante part de ces encours provient de transferts d'anciens produits (Perco, Perp, Madelin, etc.) vers le nouveau PER. « Les transferts représentent encore 94% des encours des nouveaux PER collectifs fin mars 2022 », lit-on dans le dernier rapport sur la loi Pacte, publié fin septembre. Selon les chiffres clés de France Assureurs, en 2021, les PER individuels ont drainé plus d'argent (8,7 milliards d'euros) via les transferts que via de nouveaux versements (6,8 miliards).

Epargne retraite : 5 chiffres révélateurs sur les transferts de PER