Un nouveau service en ligne visant à lutter contre les contrats de retraite oubliés par leurs bénéficiaires et dont le montant est estimé à plusieurs milliards d'euros a été annoncé mercredi par le ministère de l'Economie.

« De nombreux assurés méconnaissent leur qualité de bénéficiaire et ne demandent donc pas la liquidation de leur contrat », indique le ministère dans un communiqué, rappelant que selon un rapport du régulateur en 2018, ces contrats en déshérence, passé l'âge de 65 ans, représentait 5,4 milliards d'euros. Il s'agit en particulier de contrats collectifs, souscrits par des entreprises.

Accessible en se connectant sur le site info-retraite.fr ou sur l'application « Mon compte retraite », le service s'appuie sur les données transmises par les organismes de gestion de retraite supplémentaire et recense déjà 13,5 millions de contrats, sur les quelque 14 millions existants.

Epargne retraite : 5,5 milliards d'euros oubliés, un nouveau service pour retrouver votre argent

La base sera complète avant la fin de l'année, précise Stéphane Bonnet, directeur du groupement d'intérêt public Union Retraite, qui gère le service. Cette initiative fait suite à une loi votée en février 2021 et portée par le député Daniel Labaronne (Renaissance), destinée à lutter contre les contrats de retraite en déshérence.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

Le gouvernement a, par ailleurs, fait un point sur le Plan épargne retraite (PER), lancé il y a trois ans avec la loi Pacte. Selon les chiffres communiqués, plus de six millions de personnes bénéficiaient d'un PER au 30 juin pour un encours total de 70 milliards d'euros. C'est d'ores et déjà plus que les objectifs de trois millions de personnes et 50 milliards d'euros d'encours à fin 2022.