« Une hausse de 4% pour les pensions de juillet, versées début août. » Voilà ce que promettait le gouvernement pour les retraites en mai dernier. Via notre rubrique « questions de lecteurs », Valérie se demande si les pensions de réversion sont concernées. Bonne nouvelle, la réponse est oui.

Question de Valérie en date du 29 juillet

Bonjour, les pensions de retraite vont être augmentées, qu'en est-il des pensions de réversion ? Merci !

Valérie, bonne nouvelle : la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) a confirmé que « les pensions de réversion seront bien concernées par la revalorisation. » Cependant, ne sont concernées par cette hausse de 4% que les pensions de réversion portant sur les retraites de base du régime général. En effet, les retraites complémentaires, qui peuvent parfois représenter jusqu'à 60% du montant total de la pension pour un cadre supérieur, y échappent. Pour ces dernières, il faudra, comme chaque année, attendre le 1er novembre pour connaître le montant de la revalorisation.

Pension de réversion : des conditions strictes pour en bénéficier

L'autre question porte sur la temporalité. L'Assurance Retraite a déjà confirmé que si elle s'appliquera bien « à partir de votre retraite du mois de juillet, la revalorisation n'interviendra pas sur le paiement du 9 août », à cause d'un calendrier d'adoption du projet de loi trop proche de la date de versement des pensions. Mais il y aura un rattrapage, répercuté sur la pension de septembre.

Pour rappel, la pension de réversion est attribuée à condition d'être ou d'avoir été marié avec la personne décédée. Ainsi, le concubinage ou le Pacs ne permettent pas d'obtenir une pension de réversion.

Le montant de la pension dépend du secteur dans lequel travaillait la personne décédée : si cette dernière travaillait dans le privé, « la pension est égale à 54% de la retraite que votre époux(se) ou ex-époux(se) percevait ou aurait pu percevoir (majorations non comprises), explique service-public.fr, qui ajoute que le montant de votre pension de réversion ne peut pas dépasser 11 106,72 euros par an (soit 925,56 € par mois) si le conjoint a cotisé 15 ans, soit 60 trimestres. » Au minimum, la pension sera de 3 530,76 euros par an, soit 294,23 euros par mois.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Pour les personnes mariées à un travailleur de la fonction publique, la pension est égale à 50% de la retraite de base que le fonctionnaire décédé aurait perçu.

Pension de retraite, prime vélo, aides sociales ... Ces 15 mesures pour votre pouvoir d'achat