Une revalorisation de 4% des pensions de retraite et d'invalidité pourrait bientôt avoir lieu en France. La mesure fait partie du projet de loi pour le pouvoir d'achat, qui doit encore être voté et adopté. Si c'est le cas, la revalorisation sera effective de manière rétroactive à compter du 1er juillet 2022.

Face à l'importante inflation, le gouvernement envisage une revalorisation de plusieurs aides et prestations sociales afin de soutenir le pouvoir d'achat des ménages français. Le projet de loi en cours d'étude à ce sujet contient ainsi une revalorisation de 4% des pensions de retraite et pensions d'invalidité, rapporte Le Figaro. Une hausse de 1,1% de ces pensions avait déjà été décidée en janvier dernier.

Si le projet de loi passe en l'état, la nouvelle revalorisation sera implémentée de manière rétroactive à partir du 1er juillet 2022.

Les retraites complémentaires devront attendre

Outre les millions de retraités français, ce sont 800 000 bénéficiaires d'une pension d'invalidité qui pourraient être concernés par cette revalorisation. Ainsi, la date de versement de cette nouvelle pension dépendra donc du calendrier du Parlement et de l'adoption de la loi, tient à préciser l'Assurance retraite.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

À noter que les retraites complémentaires telles que l'Agirc-Arrco ne sont pas concernées par cette revalorisation. Chaque régime de retraite complémentaire est géré par les partenaires sociaux, qui sont libres de décider d'une hausse au cas par cas. Si certaines caisses ont déjà annoncé une hausse, de nombreuses autres attendent le 1er novembre 2022 pour revaloriser les pensions.