Alors que l'exécutif souffle le chaud et le froid sur une possible réforme des retraites, une étude Altaprofits révèle que 75% des Français s'opposent catégoriquement au décalage de l'âge légal de départ à la retraite. Focus.

Mis à mal par le vieillissement de la population, le système de retraite français cherche un nouveau souffle. Alors que beaucoup ont encore en mémoire le recul de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, le gouvernement envisage le scénario d'une retraite à 64 ans.

Le spectre d'une nouvelle réforme des retraites suscite toutefois le mécontentement des actifs. C'est du moins ce qu'affirme Altaprofits dans une récente étude (1). Interrogés par la société de conseil en gestion de patrimoine, trois Français sur quatre ne veulent pas travailler jusqu'à 64 ans.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Fait notable : si les hommes (75%) et les femmes (76%) s'opposent pareillement à l'idée de travailler plus longtemps, une inversion des tendances s'observe sur les tranches d'âge.

Ce sont ainsi les répondantes âgées de 45 à 64 ans qui ont été les plus nombreuses à déclarer ne pas souhaiter travailler plus longtemps. A contrario, chez les hommes, les jeunes actifs sont les plus opposés à l'idée de différer leur départ à la retraite.

Retraite : 8 erreurs à éviter pour toucher votre pension

Parmi les autres pistes à l'étude par l'exécutif pour réformer le système de retraite, la suppression des régimes spéciaux et l'instauration d'un minimum de pension à 1 000 euros par mois pour les travailleurs ayant une carrière complète.

Quelle que soit l'issue du débat, « le système de retraite par répartition assure un minimum de revenus mais il n'est pas suffisant pour maintenir son niveau de vie » indique Stellane Cohen, Présidente d'Altaprofits. « Les Français en ont bien conscience puisque, selon notre Baromètre annuel Altaprofits réalisé par IFOP en avril 2021, déjà 28% d'entre eux ont l'intention de souscrire un Plan Épargne Retraite ».

(1) Enquête réalisée en ligne, du 2 au 5 septembre 2021, auprès d'un échantillon de 2000 personnes représentatives de la population française sur les tranches d'âges de 25- 34 ans, 35-44 ans, 45-54 ans, 55-64 ans.