La filiale assurance-vie et prévoyance du Crédit Mutuel Arkéa, Suravenir, a annoncé hier le lancement de son premier contrat d’épargne retraite Madelin en ligne, distribué pour l’heure « en exclusivité » par Assurancevie.com.

Le courtier Assurancevie.com, édité par JDHM Vie, avait déjà lancé le premier Perp en ligne de Suravenir en 2013. Un contrat désormais distribué par cinq courtiers internet. La longueur de la période d’exclusivité pour la distribution d’un contrat Madelin web de Suravenir n’a pas été précisée dans le communiqué.

Dédié aux travailleurs non salariés (TNS) non agricoles, le contrat Madelin permet aux indépendants d’épargner pour la retraite, tout en déduisant leurs versements de leur revenu professionnel imposable, dans certaines limites. Avec une contrainte toutefois : une obligation annuelle de versement. « Alors que le système de retraite français par répartition vacille, aller chercher un complément de revenus au travers de solutions d’épargne, à l’image du Perp, du Madelin ou bien encore de l’assurance-vie, semble plus que jamais intéressant », commente Edouard Michot, président de JDHM Vie, dans le communiqué, tout en insistant sur les frais « réduits ».

Fidèle à la logique de l’épargne en ligne, le contrat Puissance Avenir Madelin se distingue effectivement par du 0% sur les frais de versement et d’arbitrage. Selon la documentation en ligne, les frais de gestion sont de 0,60% sur tous les supports en phase d’épargne, puis de 0,90% en phase de rente (1). Ce contrat Madelin permet d’avoir accès aux fonds en euros Suravenir Rendement et Suravenir Opportunités, rémunérés respectivement à 3,22% et 3,85% pour l’année 2014. Il est accessible à partir de 150 euros de versement initial, donne accès à « 375 unités de compte » selon le communiqué et à la gestion libre ou « pilotée à horizon » en phase d’épargne. Le courtier met aussi en avant les « quatre options de rente » (réversion, annuités garanties, par paliers, garantie dépendance) disponibles lors de la phase retraite.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Suravenir concurrence Generali sur le Madelin web

Principal concurrent de Suravenir sur le marché de l’épargne en ligne, Generali propose pour sa part un contrat Madelin en ligne depuis près de 10 ans, chez Altaprofits, puis plus récemment chez les courtiers Linxea et Mes-placements. Les contrats gérés par la filiale web de Generali, E-cie vie, ne donnent en revanche accès qu’à un fonds en euros, Eurossima, rémunéré 2,97% en 2014, et à environ 300 ou 400 supports en unités de compte selon les distributeurs.

(1) Sur un contrat Madelin, la rente viagère est versée à partir de la retraite, en cas de liquidation judiciaire ou d’invalidité grave.