Le gouvernement va bien entreprendre une réforme du système des retraites mais refuse de préciser si un projet de loi sera déposé en 2013 ou en 2014, selon les déclarations mercredi des ministres du Travail Michel Sapin et des Affaires sociales Marisol Touraine.

M. Sapin, qui est en charge également du dialogue social, a indiqué sur RTL que « l'année 2013 serait l'année de la préparation des décisions », laissant entendre que la réforme ne sera pas complètement bouclée cette année. Le gouvernement, a-t-il rappelé, va privilégier « la concertation, la négociation ». Cette méthode, a-t-il souligné, « permet de trouver des solutions durables, nous l'avons prouvé avec l'accord du 11 janvier (sur l'emploi), nous le prouverons avec la réforme nécessaire du régime de retraite ».

A la mi-journée, lors de ses vœux à la presse, Marisol Touraine n'a pas donné de précision sur le calendrier. « Nous travaillons, nous avançons », a-t-elle affirmé, tout en soulignant que « le sujet est traité ici », c'est-à-dire au ministère des Affaires sociales et non à celui du Travail.

« Il n'y a pas tellement de choses à voir encore », qui justifierait un report de la décision à 2014, a-t-elle dit en réponse à une question. « J'en suis aujourd'hui à attendre la remise officielle du rapport du Conseil d'Orientation des Retraites (COR) et à mettre en place le comité de Sages, et nous allons voir comment se déploie notre travail », a-t-elle ajouté. Ce comité, qui doit donner au gouvernement des « propositions » de réforme, sera formé « prochainement » et comprendra « moins de dix membres », a-t-elle précisé.

La concertation avec les partenaires sociaux est toujours prévue « au printemps ». Elle portera, avait indiqué la semaine dernière le président François Hollande, « sur le financement des retraites comme de la protection sociale ». Mme Touraine a également réfuté l'idée que tout projet de réforme systémique, prônée par la CFDT, était abandonné. « Il y a en 2013 un rendez-vous d'examen qui est prévu par la loi (Sarkozy, de 2010, ndlr) pour l'avenir à plus long terme des systèmes de retraite », a-t-elle dit. « Et pour le reste le comité des sages fera des propositions », a-t-elle ajouté.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le COR a présenté mercredi à la presse son dernier rapport sur « l'état des lieux » du système de retraites. Il l'a remis à Matignon dans la matinée. Le texte sera évoqué à l'Elysée vendredi, le président du COR, Raphaël Hadas-Lebel étant reçu ce jour là par le chef de l'Etat.