Selon une étude statistique de la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) publiée aujourd’hui, les souscriptions à des contrats d’assurance retraite individuel « Madelin » ont nettement ralenti sur l’année 2009. Les adhésions à un PERP (Plan d’épargne retraite populaire) ont, quant à elles, progressé de 2%. Les cotisations versées augmentent de 1% sur les contrats retraite Madelin et de 2% sur les Perp.

Après une évolution annuelle moyenne de 10% de 2003 à 2008, les cotisations versées au titre des contrats de retraite Madelin ont seulement progressé de 1% en 2009, hausse la plus faible depuis 1994. Le montant total de ces cotisations versées en 2009 s’éleve à 2,034 milliards d’euros.

En 2009, 84.000 nouveaux contrats de retraite Madelin ont été souscrits auprès des sociétés d’assurances, soit un nombre en baisse de 6% par rapport à 2008, toujours selon les chiffres de la FFSA. 64% des nouveaux contrats souscrits étaient des contrats multisupports. Au total, le nombre de contrats en cours à la fin 2009 est de 869.000, soit un taux d’équipement de 57% des travailleurs non salariés en activité.

L’encours moyen par contrat s’élève à 17.670 euros en phase de constitution et à 39.100 en phase de liquidation.

2,1 millions de Perp en cours, en progression de 2%

Fin 2009, le nombre de plan d’épargne retraite populaire en cours était de 2,1 millions, dont 62.000 nouvelles souscriptions en cours d’année, en progression de 2% sur 2008.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

1,053 milliard de cotisations ont été versées sur des Perp en 2009, en augmentation de 2%, après une année 2008 en légère baisse.

Le taux d’équipement en Perp parmi la population cible s’élève 8,8% fin 2009, un chiffre en faible progression depuis 2007. L’encours moyen d’un Perp s’élève à 2.550 euros en phase de constitution et à 28.130 euros en phase de liquidation.