L'inflation à plus de 6% sur 1 an impacte le pouvoir d'achat des Français... Et des jeunes ! Résultat : pour faire face à la hausse des prix, près de 4 ados sur 10 ont négocié une hausse de leur argent de poche, selon Kard.

La flambée des prix se poursuit. En octobre, l'inflation atteint 6,2% sur 1 an, selon l'Insee. Un constat qui n'a pas échappé aux 10-18 ans. Selon une étude de Kard, une application d'argent de poche pour les familles, 1 ado sur 2 a observé une baisse de ses revenus. L'écrasante majorité d'entre eux (93%) a également remarqué que les prix à la consommation ont augmenté au cours des derniers mois.

C'est sur les dépenses du quotidien que les jeunes ont noté les hausses les plus marquées. Ils sont par exemple 29% à observer la flambée des prix sur les produits alimentaires. Et 19% sur les boissons. Cela dit, les ados de 16 à 18 ans ont également conscience que l'inflation dépasse leurs propres dépenses. Beaucoup ont compris que la hausse des prix de l'essence, du gaz et de l'électricité affecte aussi le budget de leurs parents.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

De fortes disparités

Sans doute est-ce la raison pour laquelle les plus âgés sont moins nombreux à réclamer une augmentation de leur argent de poche. Selon Kard, 50% des 15-18 ans ont négocié une hausse de leur argent de poche, contre 65% chez les 10-14 ans. « Les ados, malgré leur jeune âge, sont capables de saisir les principaux enjeux économiques actuels », explique Scott Gordon, co-fondateur et CEO de Kard.

Les garçons sont plus sensibilisés à ce sujet. D'après Kard, ils sont 71% à savoir exactement à quoi correspond l'inflation, contre 61% des filles. Ce qui explique peut-être pourquoi les garçons sont plus nombreux à réclamer un surplus d'argent de poche à leurs parents (41%) que les filles (38%). Tous genres et catégories d'âge confondus, 1 ado sur 4 a réclamé l'indexation de son argent de poche sur l'inflation.

Argent de poche : combien donner à ses enfants et à partir de quel âge ?

Des ados débrouillards

Lorsqu'ils touchent de l'argent de poche, les jeunes reçoivent en moyenne 33 euros par mois, d'après le baromètre de la néobanque Pixpay. Ce montant évolue avec l'âge : l'argent de poche versé par les parents passe de 23 euros (en moyenne) pour les jeunes de 10 ans à 45 euros une fois leur majorité atteinte.

Toutefois, les ados ont plus d'une corde à leur arc. Et près d'un tiers d'entre eux (31%) disposent d'une autre source de revenus que leur argent de poche. La revente d'habits et d'objets sur Vinted, par exemple, est plébiscitée par 40% des filles et 38% des garçons. Plus classiquement, les « petits boulots » constituent aussi une rentrée d'argent importante pour 20% des 15-18 ans et 15% des 10-14 ans.

Compte enfant : quel compte ouvrir pour un enfant ou un ado ?