Les Pays de la Loire sont sur la troisième marche du podium du classement des régions des épargnants solidaires derrière le Rhône-Alpes (16%) et l’Ile-de-France (15%).

Avec 151.000 salariés dans le secteur de l’Economie sociale et solidaire, soit 14% des emplois, on peut dire que les Pays de la Loire ont la fibre solidaire. Selon La Tribune, citant une étude réalisée par Finansol pour la région, 7% des épargnants solidaires français vivent dans les Pays de la Loire, plaçant la région en troisième position derrière le Rhône-Alpes (16%) et l'Ile-de-France (15%).

L’an dernier, dans la région, 2 millions d’euros ont été investis dans 65 entreprises à vocation environnementale ou sociale. La moitié de cette somme a été récoltée en Loire-Atlantique, et un quart dans le Maine-et-Loire. Dans les Pays de la Loire, l’épargnant type investit 10.545 euros via une offre solidaire de son établissement bancaire, contre 4.281 euros investis directement dans les entreprises solidaires (soit 881 euros de plus qu’au niveau national). Par ailleurs, plus d'un tiers des épargnants solidaires injectent moins de 500 euros dans l'épargne salariale solidaire. Seul 5% y investissent en moyenne 4.212 euros.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Les Pays de la Loire sont aussi la première région à avoir lancer, en 2009, un emprunt obligataire à destination des particuliers. Emprunt qui a été renouvelé trois ans plus tard, et auquel ont souscrits près de 4.000 particuliers, dont 89% résident dans la région.