L’avis fixant le plafond d’impôts pour bénéficier d’un Livret d’épargne populaire (LEP) a été publié le 14 janvier au Journal officiel. Comme en 2011, il est de 769 euros.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Ainsi, selon l’avis publié par le ministère de l’économie, il faudra, pour ouvrir un Livret d’épargne populaire en 2012, pouvoir justifier que l’impôt payé en 2011 sur l’ensemble des revenus 2010 du foyer fiscal ne dépasse pas la somme de 769 euros, « avant imputation des crédits d’impôts et des prélèvements non libératoires ». Cela vaut également pour les contribuables possédant déjà un LEP. Ceux-là devront justifier qu’ils continuent à remplir ce critère, en présentant un avis d’imposition à leur banque, sous peine de voir leur compte clos.

Ce montant reste stable par rapport à 2011. Le plafond du LEP suit en effet l’évolution de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu, qui a été gelé par le gouvernement dans le cadre du plan d’austérité dit « Fillon II » de novembre 2011.