Le taux du Livret A va être fortement revalorisé à compter de février. Il passe de 2 à 3%. Mais derrière cette augmentation se cachent deux mauvaises surprises pour votre argent. Explications.

Fin du suspense. Ce vendredi, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a dévoilé le futur taux du Livret A à compter du 1er février. Bonne nouvelle pour les 55 millions de Français qui en détiennent un, ce taux va grimper de 2% à 3%. C'est la troisième fois que le taux du Livret A est revalorisé en seulement 12 mois. Pour autant, derrière cette bonne surprise, se cachent deux mauvaises nouvelles.

La première, c'est que le taux du Livret aurait pu être plus élevé à compter du mois prochain. En effet, selon la formule de calcul en vigueur, la rémunération du Livret A devait techniquement être de 3,3%, voire même 3,5% en cas de coup de pouce du gouvernement. Mais pour préserver le financement du logement social, assuré en partie grâce aux ressources du Livret A, la Banque de France a suggéré à Bruno Le Maire de limiter la hausse à 3%.

Un rendement du Livret A dans le rouge vif

« Un taux trop élevé serait très défavorable à ce secteur clé pour notre cohésion sociale et notre activité économique », explique la Banque de France dans un communiqué. Cette dernière a donc été entendue par le locataire de Bercy. Une différence entre un taux de 3% en vigueur à compter de février et un taux technique à 3,3% semble limitée, sauf que dans le contexte actuel, marqué par une inflation élevée, elle ampute un peu plus le pouvoir d'achat des ménages.

En effet, et c'est la deuxième mauvaise nouvelle : le rendement réel du Livret A sera toujours nettement dans le rouge. « Sur l'ensemble de l'année 2022, compte tenu des relèvements de la rémunération du placement, le taux moyen du Livret A a été de 1,3% soit moins que l'inflation qui s'est élevée à 5,2%, explique Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne. Le rendement réel a donc été négatif de près de 4% (3,83%). Il faut remonter aux années 1980 pour retrouver un tel rendement négatif. En passant à 3% au 1er février avec une inflation attendue à 5,5%, le rendement réel devrait du Livret A rester négatif mais dans une moindre proportion qu'en 2022 », relativise cependant l'économiste.

Livret A et LDDS à 3% : combien d'intérêts vous allez gagner en plus sur un an ?