Les Français ont retiré sur leur Livret A 1,1 milliard d'euros de plus qu'ils n'en ont déposé en octobre, mois traditionnellement peu favorable à l'épargne, selon les chiffres publiés mardi par la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Malgré ce changement de tendance, après plusieurs mois de collecte record provoquée par la hausse du taux à 2% au 1er août, ce mois d'octobre reste historiquement plutôt bon.

A titre de comparaison, les Français avaient décaissé 2,8 milliards en octobre 2021 et 2,1 milliards en 2019. En 2020, année très atypique avec l'irruption du Covid-19, les retraits n'avaient excédé les dépôts que de 900 millions d'euros.

Octobre est un mois traditionnellement défavorable pour l'épargne et d'autant plus pour le Livret A, très liquide, notamment du fait des impôts locaux. Il faut ainsi remonter à 2012 pour avoir un mois d'octobre où les dépôts ont excédé les retraits.

Si la taxe d'habitation a pratiquement disparu en 2022, la taxe foncière a de son côté vu son coût s'accroitre pour de nombreux ménages.

Comparatif livrets d'épargne : 9 offres comparées, jusqu'à 3,50% de rendement

Collecte positive pour le LDDS

Chose relativement rare, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a cependant connu une tendance contraire, avec une collecte nette positive le mois dernier, à 290 millions d'euros.

L'encours cumulé des deux livrets réglementés se situe à 499,4 milliards d'euros, soit une hausse de 6,5% sur un an.