Un sondage réalisé en janvier 2022 révèle que 62% des 18-24 ans envisagent de placer davantage d'argent sur leur Livret A depuis le début de la pandémie. L'étude montre aussi un intérêt des jeunes pour les placements socialement responsables.

Depuis la pandémie, 62% de 18-24 ans désirent miser plus sur l'épargne. C'est ce qu'indique un sondage Yougov pour Meilleurtaux Placement (1), relayé mardi 15 février par BFM TV. Chez les 35-44 ans, ils sont 50% à vouloir mettre plus d'argent de côté contre seulement un tiers chez les plus de 55 ans.

Parmi les jeunes sondés, 34% souhaitent par ailleurs ne prendre aucun risque dans leurs placements. Comme le rappelle BFM TV, le taux de rémunération du Livret A a augmenté depuis le 1er février 2022 pour se fixer à 1% en raison d'une hausse de l'inflation, le rendant encore un peu plus attractif aux yeux des jeunes.

Livret A : 1 000 euros, ça fait combien d'intérêts en 1, 5 ou 10 ans ?

Des placements responsables

L'étude réalisée pour Meilleurtaux Placement révèle également une appétence des jeunes pour les placements socialement responsables. Ainsi, l'écologie ou encore le développement durable et responsable prennent désormais leur part dans les domaines financiers.

Alors que 35% des Français interrogés ont déjà entendu parler de ces placements, ils sont connus par 46% des 18-24 ans. Plus de la moitié d'entre eux affirment vouloir épargner sur des placements écologiques, contre 34% pour l'ensemble des personnes interrogées. Enfin, 45% des 18-24 ans déclarent vouloir effectuer des placements à but sociétal, contre 23% des Français sondés.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

« On constate une véritable prise de conscience chez les Français. En effet, les placements peuvent, tout comme l'acte d'achat d'un produit, revêtir une dimension socialement responsable. De plus, cela ne nuit pas à la performance, bien au contraire », avance Stefan de Quelen, directeur général de Meilleurtaux Placement cité BFM TV.

La face cachée du succès de la bourse chez les jeunes

(1) Sondage réalisé sur un échantillon de 1 025 personnes majeures interrogées entre le 11 et le 12 janvier 2022.