Le Livret A a enregistré en octobre une décollecte nette de plus de 2,3 milliards d'euros, sa plus importante depuis fin 2014, au cours d'un mois où les épargnants doivent notamment régler leur taxe foncière.

Couplée à celle du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) - pour lequel les retraits ont également excédé les dépôts - la décollecte a totalisé 3,4 milliards d'euros en octobre, selon des données publiées mardi par la Caisse des dépôts, soit la plus forte depuis octobre 2014 (-3,8 milliards d'euros), année où le taux du Livret A avait été abaissé de 1,25% à 1%.

Collecte Livret A et LDD (en milliards d'euros)

Collecte Livret A et LDD N D J F M A M J J A S O N D 2020 J F M A M J J A S O 2021 0,00 2,00 4,00 6,00 0,00 -2,00 © MoneyVox Livret A + LDD Livret A tspan1 tspan2 tspan3 tspan4

Source des données : communiqués mensuels de la Caisse des Dépôts sur les flux et les encours du Livret A et du LDD.

A titre de comparaison, la décollecte cumulée des deux livrets s'était établie à un peu plus d'un milliard d'euros en octobre 2020, et à 2,6 milliards d'euros en octobre 2019, soit avant la crise sanitaire liée au Covid-19.

Octobre est traditionnellement un mois décollecteur, en raison notamment d'échéances fiscales comme la taxe foncière. Depuis 2009, il n'a été collecteur qu'à deux reprises, en 2012 en raison d'un relèvement des plafonds, et en 2011 avec +400 millions d'euros.

En dépit d'un niveau de rémunération au plus bas à 0,5%, le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social en France, est devenu un placement refuge pour les épargnants pendant la crise sanitaire qui a vu bondir son encours.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ralentissement confirmé

Depuis le mois de mai 2021 cependant, avec l'allègement des restrictions sanitaires et la reprise de la consommation, la collecte nette a connu un ralentissement. En septembre dernier, elle a atteint 240 millions d'euros pour le Livret A, soit un niveau relativement faible, tandis que le LDDS a connu une décollecte nette de 260 millions d'euros.

Au total, sur les dix premiers mois de l'année 2021, la collecte nette du Livret A et du LDDS s'élève en cumulé à 20,64 milliards d'euros, indique la Caisse des dépôts.

L'encours total sur les deux produits atteint 468,9 milliards d'euros à fin octobre, soit une hausse de 5,9% sur un an.