Après une embellie en mars, les retraits ont de nouveau été supérieurs aux dépôts sur le Livret A en avril, le produit d'épargne affichant une décollecte nette de 170 millions d'euros. Sur les quatre premiers mois de 2015, sa décollecte nette cumulée à celle du Livret de développement durable (LDD) atteint 2 milliards d'euros.

Le mois de mars, où les épargnants avaient placé davantage d'argent sur leurs Livrets A qu'ils n'en n'avaient retiré, avait fait figure d'exception dans un long cycle de décollecte qui dure depuis mai 2014.

Sur le Livret A, la décollecte a atteint 6,13 milliards d'euros l'année dernière et 1,89 milliard depuis le début de l'année 2015. Rémunéré à 1%, le livret est jugé peu attractif par les épargnants. Pourtant, ce rendement reste nettement supérieur à ce qu'il devrait être en théorie. Si la formule permettant son calcul avait été appliquée à la lettre, il aurait dû chuter à 0,25% le 1er février en raison de la faiblesse de l'inflation.

Au regard de l'inflation et dans le contexte de taux d'intérêt bas, cette rémunération à 1% est jugée trop élevée par nombre de banquiers et d'institutionnels. Les patrons de Crédit Agricole et Société Générale avaient tous les deux jugé début mai ce taux trop élevé au regard du contexte, l'ancien directeur général du Crédit agricole Jean-Paul Chifflet estimant que son coût pénalisait le financement de l'économie.

Lire aussi : Tir groupé des banques contre le taux du Livret A

Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a indiqué pour sa part que ce taux était déconnecté de la politique monétaire de la BCE (Banque centrale européenne) et plus récemment c'est le FMI (Fonds monétaire international) qui a recommandé de « réduire les taux d'intérêt garantis dans le cadre des dispositifs d'épargne réglementée qui font obstacle à la transmission efficiente de la politique monétaire de la BCE ». La prochaine révision du taux interviendra au 1er août, pour une décision qui devrait être prise mi-juillet.

Le LDD reste dans le vert

Le Livret de développement durable (LDD), lui aussi rémunéré à 1%, a été jugé plus attractif en avril, les dépôts ayant dépassé les retraits à hauteur de 70 millions d'euros.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Au total, 363,1 milliards d'euros étaient déposés fin avril sur le Livret A et le LDD, dont les encours permettent notamment de financer le logement social en France.

Collecte Livret A et LDD (en milliards d'euros)

Collecte Livret A et LDD M J J A S O N D 2013 J F M A M J J A S O N D 2014 J F M A 2015 0,00 1,00 2,00 0,00 -1,00 -2,00 -3,00 -4,00 © MoneyVox Livret A + LDD Livret A tspan1 tspan2 tspan3 tspan4

Source des données : communiqués mensuels de la Caisse des Dépôts sur les flux et les encours du Livret A et du LDD.