psa
Plan du site Rechercher

Taux des livrets bancaires : l'effet boule de neige de la baisse du Livret A

  • Par
tirelire brisée
© Firenight - Fotolia.com

Comme en 2013, le Livret A entraîne avec lui un grand nombre de taux de livrets d’épargne à la baisse. Un effet boule de neige encore plus fort que l’an dernier, amenant la rémunération de l’épargne à des niveaux bien bas. Analyse.

Rebelote. En août 2013, la baisse du taux du livret A de 1,75% à 1,25% initiait une réaction en chaîne sur le taux d’un très grand nombre livrets bancaires. Cette année, la nouvelle diminution de sa rémunération génère un effet « boule de neige » un peu plus important : sur les 355 livrets recensés par cBanque (dont 334 qui présentent un historique des taux permettant une analyse, et en dehors de quelques « livrets réglementés déguisés ») 203 produits ont vu leur taux changer depuis le début de l’année. Et sur la seule période du 1er juillet au 1er août 2014, c’est la rémunération de 169 livrets qui a été corrigée à la baisse (contre 155 sur 309 pour le même intervalle l’an dernier).

Impressionnante en nombre de livrets concernés, cette avalanche de baisses de taux l’est un peu moins en intensité. Dans la majorité des cas (53,5%), les banques ont répercuté sur leur produit la même diminution de taux que celle du Livret A : -0,25 point. Seuls 12 livrets subissent un réajustement plus sévère, la palme de la plus forte baisse revenant à deux livrets de la Caisse d’Epargne Auvergne avec une correction de -0,8 point. A l’inverse, 55 livrets affichent des niveaux de rémunération en régression de 10, 15 ou 20 points de base.

En rémunération moyenne, c'est ainsi une diminution de 0,15 point qui s'applique aux livrets bancaires entre janvier et août. Avec une répartition qui ne révèle pas d'énormes différences de traitement entre les différentes catégories de livrets :

  • Compte sur livret classique : 81 livrets recensés pour un taux moyen au 1er août de 1,03% (-0,11 point par rapport au 1er janvier 2014),
  • Livret couplé ou conditionné : 63 livrets pour 1,06% (-0,17 pt),
  • Livret enfant : 41 livrets pour 2,25% (-0,12 pt),
  • Livret jeune : 76 livrets pour 2,57% (-0,13 pt),
  • Livret de partage : 31 livrets pour 1,16% (-0,17 pt),
  • Livret sociétaire : 42 livrets pour 1,55% (-0,18 pt).

Les livrets des grandes banques rémunérés à 0,74% par an

Cette modération dans l'intensité des baisses de taux s’explique pour partie par une marge de manœuvre désormais particulièrement réduite. Prenons le cas des livrets classiques, fiscalisés et à taux de marché. Selon nos relevés, leur rendement moyen passe ainsi de 1,14% brut en janvier 2014 à 1,03% au 1er août. Soit une baisse de 0,11 point en 2014 et même de 0,59 point depuis le 1er janvier 2013. En d’autres termes, il s’agit d’une chute de 36% de leur niveau de rémunération en 18 mois.

Cette vague baissière entraîne parfois quelques incohérences pour certains produits, comme pour le livret Triplex du Crédit Mutuel. Composé d’un Livret de développement durable combiné à un livret Duplex fiscalisé, il était jusqu'à présent rémunéré avec 3 paliers de taux différents : celui du LDD sur les premiers 12.000 euros, un second taux sur les 12.000 euros suivants, puis, un dernier au-delà. Depuis le 1er août, ce livret Triplex affiche un taux unique de 1% sur chacune des trois tranches !

Cette analyse des moyennes présente toutefois l'inconvénient de traiter à égalité un livret accessible à quelques milliers de personnes avec ceux des grandes enseignes souscrits, eux, par le plus grand nombre. Cette seule catégorie présente un rendement bien plus faible. Entre le 1er janvier et le 1er août 2014, le taux moyen des comptes sur livret de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et des autres grands réseaux (1) est ainsi passé de 0,89% à 0,74%, en recul de 0,15 point.

En comparaison, on peut noter que les spécialistes de l'épargne et les banques en ligne (2) parviennent à tirer leur épingle du jeu, et proposer un taux de base nettement plus concurrentiel : 1,48% (contre 1,59% au début de l’année). Et cela, sans tenir compte des offres de bienvenue ou des taux promotionnels garantis sur quelques mois.

Le Livret Jeune au-dessus des 2,50%

Du côté du livret jeune, il est désormais proposé au taux moyen de 2,51% dans les plus grandes banques (1), contre 2,67% au 1er janvier, en baisse de 0,16 point.

Dans cette catégorie, on peut même noter un « immobilisme » de certains livrets qui leur confère dorénavant un regain de compétitivité. Le livret jeune de la Banque Populaire Côte d’Azur affiche ainsi un généreux 3,25% inchangé depuis août 2012. Mais pour l’anecdote, la palme de la stabilité revient au livret jeune d’Axa Banque et son immuable taux de 2,75% fixé en 2009 qui devient désormais compétitif.

Attention, cependant, en ce début de mois d'août, certains établissements bancaires n'ont peut-être pas encore publiés leurs nouveaux taux. D'autres corrections sont possibles dans les semaines à venir.

Parcourir notre panorama des livrets bancaires ou des différents Livrets Jeune.

(1) Moyenne des taux du compte sur livret de BNP Paribas, la Banque Postale, Société Générale, Crédit Agricole (taux national), Banque Populaire (taux moyen de l'ensemble des régions), Caisse d’Epargne (taux moyen de l'ensemble des régions), Crédit Mutuel (taux moyen de l'ensemble des caisses ; pour le livret jeune uniquement).

(2) Livrets de Boursorama Banque, BforBank, Monabanq, RCI Banque, PSA Banque, ING Direct, Fortuneo.

Partager cet article :
Philippe GUILBERT

© cbanque.com / PG avec appui technique MdB et FV / Août 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox