Le gouvernement va suivre les recommandations de la Banque de France et abaisser au 1er février la rémunération du Livret A, un des placements préférés des Français, de 2,25% à 1,75%, a annoncé mardi le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

« Je suivrai cette recommandation et le taux du livret A sera bien à 1,75% », a déclaré le ministre sur RTL.

Compte tenu de la formule de calcul basée sur l'inflation en 2012, le taux de rémunération aurait normalement du être de 1,5%. Mais le gouvernement et la Banque de France sont « tombés d'accord sur le fait qu'il y a quand même un souci des Français par rapport à leur pouvoir d'achat » et « donc nous avons rajouté un coup de pouce de 0,25% », a déclaré M. Moscovici.

« Ce qui fait que le pouvoir d'achat du livret A sera le plus important depuis deux ans », a assuré le ministre, en expliquant que le pouvoir d'achat du Livret représente la différence entre le taux de rémunération et le taux d'inflation.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

La hausse des prix à la consommation (hors tabac) s'est établie à 1,2% en 2012.