Malgré l'annonce du relèvement du plafond par le gouvernement, la collecte nette (dépôts moins retraits) sur le Livret A a nettement ralenti en septembre, touchant son plus bas niveau mensuel de 2012 avec 550 millions d'euros.

Avec 15,71 milliards d'euros de collecte nette depuis le début de l'année, le cru 2012 de ce produit d'épargne reste en course pour battre le record historique de 18,7 milliards établi en 2008, au moment du déclenchement de la crise financière. Mais si le rythme observé en 2012 était jusqu'en août supérieur à celui de 2011 - deuxième meilleur cru avec 17,38 milliards d'euros -, ce n'est désormais plus le cas puisque, à la même date de l'an passé, 16,17 milliards avaient été déposés sur un Livret A.

21 collectes positives sur les 22 derniers mois

Sur les 22 derniers mois, le Livret A a enregistré des versements supérieurs aux retraits à 21 occasions, la seule exception portant sur un mois quasiment stable (-40 millions d'euros en novembre 2011). Fin septembre, 232,6 milliards d'euros étaient placés au total sur le Livret A, dont l'encours sert à financer des logements sociaux. Pour favoriser leur construction, son plafond a été relevé de 25% le 1er octobre, passant de 15.300 euros à 19.125 euros. Un second relèvement de 25% doit avoir lieu d'ici la fin de l'année. Le président François Hollande souhaite à terme qu'il soit doublé, à 30.600 euros.

Du côté du Livret de développement durable (LDD), dont le plafond a été doublé en une seule fois le 1er octobre pour passer de 6.000 euros à 12.000 euros, les retraits ont été plus importants que les versements en septembre, à hauteur de 350 millions d'euros. Depuis janvier, ce livret a connu une évolution en dents de scie, avec cinq mois de collecte nette positive, trois mois de décollecte nette et un mois stable.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Au total, les sommes déposées sur le Livret A et le LDD ont tout de même continué à progresser en septembre pour atteindre 304,2 milliards d'euros.