Au 1er septembre 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 8,7% ! Dans le détail, cette hausse est de 2,7% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Nouveau coup dur pour le budget des ménages ! Au 1er septembre 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 8,7% par rapport aux tarifs appliqués depuis le 1er août 2021, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE) ce vendredi. Plus précisément, cette hausse s'élève à 2,7% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, à 5,5% pour ceux qui ont un double usage du gaz (cuisson + eau chaude) et à 9% pour les ménages ont recours au gaz pour le chauffage de leur logement.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

« Cette hausse d’une ampleur inédite est observée dans tous les pays européens et asiatiques. Elle s’explique par la reprise économique mondiale observée depuis plusieurs mois et par la forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial », explique la CRE. En août, la hausse avait été de 5,3% et de 9,9% en juillet.

Les tarifs réglementés de vente de gaz disparaîtront le 1er juillet 2023. Au 30 juin 2021, environ 2,8 millions de consommateurs résidentiels sur un total de 10,7 millions (soit 26%), sont titulaires d’un contrat au tarif réglementé de vente de gaz naturel auprès d’Engie en France. Parmi les 7,6 millions de consommateurs résidentiels disposant d’un contrat en offre de marché, environ 5,5 millions ont souscrit une offre à prix fixe et ne sont donc pas concernés par les évolutions mensuelles du tarif réglementé.

Gaz : réduisez votre facture grâce à notre partenaire