Si les vacances d'été battent leur plein, la rentrée scolaire se rapproche au fur et à mesure. Certains ménages peuvent bénéficier d'aides pour faire face aux frais que cela engendre.

Parler de la rentrée scolaire en cette fin juillet peut sembler saugrenu pour qui se trouve actuellement les pieds dans le sable ou sur un chemin de randonnée. Pourtant, le retour sur les bancs de l'école se prépare, d'autant plus qu'une rentrée apporte avec elle son lot de coûts et de frais en tout genre. Mieux vaut donc anticiper les aides auxquelles il est possible de prétendre.

L'allocation de rentrée scolaire revalorisée

La première et la plus important est sans doute l'allocation de rentrée scolaire (ARS). Cette aide versée par la CAF permet aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans de financer une partie des dépenses liées à la rentrée scolaire comme l'achat des fournitures scolaires par exemple. Revalorisée de 4%, l'allocation de rentrée scolaire ira de 392 à 428 euros. Elle sera versée fin août, en une seule fois.

Il est également possible de bénéficier d'une réduction d'impôt pour les frais de scolarité de votre enfant. Si l'élève est au collège, le montant s'élève à 61 euros, 153 euros pour un lycéen et 183 euros pour un jeune études supérieures.

Allocation de rentrée scolaire : découvrez les montants revalorisés pour la rentrée 2022

Autre poste de dépense pouvant impacter fortement le budget des ménages, la cantine. Là-encore, des aides existent pour régler une partie des frais de cantine de votre enfant. Il faut pour cela vous rapprocher du service d'assistance sociale ou bien du secrétariat de l'établissement scolaire de votre enfant, qui seront en mesure de vous renseigner.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Enfin, dans le cas où vous souhaiteriez engager un professeur particulier pour votre enfant, vous pouvez peut-être bénéficier d'un crédit d'impôt, à hauteur d'un avantage fiscal de 50% dans la limite de 12 000 euros. Les cours de soutien scolaire en ligne ne sont en revanche pas éligibles au dispositif.