Alors que la flambée des prix du carburant inquiète les Français qui voient leur pouvoir d'achat baisser considérablement, une étude est venue dévoiler l'usage qui avait été fait de la prime inflation. Les Français bénéficiaires de cette aide de 100 euros s'en sont principalement servis pour payer leurs factures, faire un plein d'essence et faire des achats alimentaires.

À quelles dépenses a servi la prime inflation distribué à plus de 38 millions de Français fin 2021 et début 2022 ? Une étude menée par l'institut YouGov pour le constructeur automobile Ford a répondu à la question, dans un contexte économique où le pouvoir d'achat des Français est menacé de toutes parts, rapporte BFMTV.

Selon le sondage, mené en ligne les 1er et 2 mars dernier, 38% des bénéficiaires de la prime inflation de 100 euros l'ont utilisé pour payer leurs factures. 32% des sondés l'ont utilisé pour faire un plein d'essence et 29% s'en sont servis pour leurs courses alimentaires.

Moins d'argent pour les loisirs

La prime inflation décidé par le gouvernement a donc bien servi à amortir la baisse du pouvoir d'achat des Français. Avec la hausse du cours du pétrole et la guerre en Ukraine, ce dernier est cependant toujours menacé. Face à la flambée des prix du carburant, 36% des personnes interrogées par YouGov ont indiqué qu'elles se déplaçaient moins souvent en voiture.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Dans un contexte économique compliqué, 53% des sondés ont indiqué qu'ils avaient dû renoncer à certaines dépenses de loisirs. Ce pourcentage grimpe jusqu'à 80% en Normandie, note BFMTV. En outre, 25% des Français ne peuvent désormais plus épargner pour de futures vacances. Il ne reste qu'à espérer que la remise de 15 centimes à la pompe, décidée par le gouvernement à partir du 1er avril prochain, améliore les choses pour la population.

Prime inflation : qui contacter si vous ne l'avez toujours pas reçue ?