Certaines personnes éligibles à l'indemnité inflation de 100 euros versée depuis la fin d'année 2021 par le gouvernement n'ont toujours pas pu percevoir cette prime. Il s'agit principalement des auto-entrepreneurs au RSA ou inscrits à Pôle emploi. Mais la situation devrait se régler dans les prochains jours.

Les auto-entrepreneurs qui étaient au RSA ou inscrits à Pôle emploi à la fin de l'année 2021 devraient pourvoir enfin toucher l'indemnité inflation, rapportent nos confrères de Capital. Jusqu'à présent, près de 38 millions de personnes ont déjà pu bénéficier de ce coup de pouce de 100 euros.

Cette indemnité a été mise en place par le gouvernement à la fin de l'année 2021 dans l'objectif de soutenir le pouvoir d'achat des personnes gagnant moins de 2 000 euros net mensuels. Les auto-entrepreneurs devaient à la fois justifier que leurs revenus ne dépassaient pas ce plafond mais aussi qu'ils avaient enregistré au moins 900 euros net de chiffre d'affaires entre le 1er janvier et le 30 septembre 2021.

Une nouvelle instruction donnée par le gouvernement

Problème : pour les auto-entrepreneurs au RSA ou inscrits à Pôle emploi, l'indemnité inflation devait être versée par les caisses d'allocations familiales et Pôle emploi, deux organismes qui ont refusé en raison de leur double statut.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

L'instauration d'une plateforme de réclamation, fin mars 2022, n'a pas permis de débloquer les versements. « Une nouvelle instruction a été donnée cette semaine aux services (la Caf et Pôle emploi, NDLR) pour assurer le bénéfice de ce droit car il est vrai que le montage est complexe », a déclaré à nos confrères le cabinet du ministre des Comptes publics.

Obtenez jusqu'à 130 euros en rejoignant une banque en ligne