L'interdiction du démarchage téléphonique concernant le compte formation des particuliers est imminente. La promesse du gouvernement de juin dernier va enfin voir le jour alors que les plaintes se multiplient.

Les sollicitations sont permanentes, notamment par SMS. Pour ne pas perdre ses droits à la formation, il serait urgent, selon ces messages, mails ou appels, de réclamer son dû, sous peine de tout perdre. Le démarchage à propos du compte personnel de formation (CPF) est dans le viseur des autorités depuis juin dernier, rappelle Le Parisien lundi. La nouvelle réglementation devrait être votée rapidement via un amendent déposé au projet de loi de finances (PLF).

Le gouvernement veut lutter contre « un démarchage souvent en meute, provenant le plus souvent de centres d'appels situés en Afrique subsaharienne ou en Israël, en contrat de sous-traitance pour la plupart avec des centres de formation », écrit le quotidien. Une mesure équivalente avait été prise pour la rénovation énergétique.

Le compte personnel formation a été créé en 2014. Il peut être alimenté à hauteur de 500 euros par an. Sur le CPF, il est possible de transformer son crédit en une formation d'un seul clic. Un dispositif tellement facile, qu'il attire les fraudeurs et les formateurs sans compétences. « Grâce au CPF, 3,2 millions de personnes ont pu se former depuis 2 ans. Il y a autant de femmes que d'hommes, sept sur dix sont des ouvriers et des employés et deux personnes sur cinq ont plus de 50 ans, selon notre bilan. C'est une réussite », se félicite Michel Yahiel, le « père » du CPF, interrogé par Le Parisien.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Néanmoins, près de 40 plaintes ont été déposées contre des organismes de formation malfaisants.

Formation : 1 800 euros à récupérer sur votre CPF maintenant ou jamais

Sur le site Internet du CPF, la mise en garde contre la fraude s'affiche tout en haut : « Pour utiliser votre compte formation un seul site officiel moncompteformation.gouv.fr. Pour éviter d'être piraté, ne communiquez jamais vos identifiants (numéro de sécurité sociale ou mot de passe). Vous devez rester seul à accéder à votre compte ! Dans le cas contraire, vos droits à formation pourraient être piratés ! Soyez attentifs aux tentatives d'arnaques (sollicitations répétées, parrainages, offres d'emploi trompeuses) ! Nous comptons sur votre vigilance. »