La banque en ligne Orange Bank rejoint Boursorama, Nickel, N26, Revolut ou ING dans le club des millionnaires ! Ce matin, à l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels, l'opérateur télécom a annoncé que sa filiale bancaire avait franchi, au 30 juin 2020, la barre du million de clients.

Le bond est spectaculaire : fin 2019, la banque mobile revendiquait 500 000 clients, dont 380 000 disposant d’un compte bancaire, les autres étant liés à la banque par un crédit auto datant de l’époque de Groupama Banque. Cette fois, c'est l'intégration d'Orange Courtage dans son périmètre qui a permis à Orange Bank de « gonfler » son fonds de commerce. Ce spécialiste des assurances pour terminaux mobiles, racheté en mars dernier, revendique 450 000 clients particuliers et 150 000 clients professionnels.

« Orange Bank poursuit ainsi sa stratégie orientée valeur en devenant aussi courtier d'assurance et en franchissant ainsi un nouveau cap dans le développement d'offres croisées avec le métier historique d'Orange », explique le communiqué de l'opérateur. Il faut également compter dans ce million les 31 000 clients captés en Espagne, où Orange Bank a été lancé au 4e trimestre 2019.

A consulter : 80 euros offerts pour l'ouverture d'un compte Orange Bank

87 millions d'euros de pertes

Orange Bank progresse également en termes de résultats financiers. Au 1er semestre, le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires) a progressé de 18 millions d'euros par rapport à la même période de 2020. A 36 millions d'euros sur six mois, il reste toutefois modeste. Le résultat d'exploitation est encore largement négatif (-87 millions d'euros), même s'il s'améliore très légèrement (+ 1 million d'euros) sur un an.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Une légère amélioration, liée notamment à « la baisse des coûts d’acquisition de clients, dans un contexte de dégradation de l’environnement économique et commercial du fait de la crise sanitaire qui a provoqué la fermeture des boutiques Orange et agences Groupama pendant la période de confinement (...) ».

29 000 nouveaux clients sur le mobile

Plus globalement, l'opérateur télécom a annoncé jeudi un bénéfice net en recul d'un peu plus de 10% (-10,7%) sur le semestre, à 1,04 milliard d'euros, qui s'explique principalement par une hausse des provisions liées aux risques et litiges, et confirmé ses objectifs pour l'année. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe est resté en progression de 1%, à 20,77 milliards d'euros, principalement grâce à une croissance de ses ventes en France, malgré la période de confinement lié au Covid-19 : dans l'Hexagone, Orange a enregistré une hausse de 238.000 ventes nettes sur la fibre et de 29.000 nouveaux clients sur le mobile, meilleur deuxième trimestre réalisé par Orange en la matière.

« Le groupe démontre sa très bonne résistance dans un contexte de crise sans précédent. des résultats qui reflètent des tendances commerciales solides malgré le quasi arrêt de l'économie notamment en France. La France ainsi que l'Afrique et Moyen-Orient sont en croissance et font plus que compenser la totalité de la baisse des autres segments », a détaillé le directeur financier du groupe, Ramon Fernandez, lors d'une conférence de presse téléphonique.