L'assureur mutualiste Macif estime être en passe d'atteindre les objectifs de son plan stratégique en 2015, qu'il considère comme une année charnière pour son avenir, a annoncé jeudi son directeur général.

Le groupe vise un résultat net de 150 millions d'euros cette année et un ratio combiné (coût d'indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues) de 100%. En 2014, ce ratio combiné s'est situé « entre 102% et 103% », a déclaré Jean-Marc Raby, lors d'une cérémonie de vœux. Il a donc connu une nette amélioration par rapport à 2013 (104,2%), grâce à un effort sur les frais généraux.

En ce qui concerne le résultat net, Macif devrait se situer « nettement en-deçà » des 150 millions d'euros en 2014, a relevé Jean-Marc Raby, pénalisé notamment par les nombreux événements climatiques survenus et le contexte de taux bas. « Mais on peut raisonnablement penser que nous devrions être au rendez-vous à ce niveau en 2015 », a-t-il ajouté.

Nouveau plan stratégique

Au niveau commercial, l'assureur mutualiste a vu son portefeuille de véhicules assurés croître de 0,5% environ. Il a davantage souffert en matière d'assurance habitation avec « une perte de portefeuille », selon son directeur général.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Qualifiant 2015 d'année « charnière », le président du groupe, Alain Montarant, a souligné qu'elle devait notamment donner lieu à la présentation du nouveau plan stratégique de Macif démarrant en 2016. Au programme également : les travaux concernant la société de groupe d'assurance mutuelle Sferen aux côtés de la Matmut, après le départ de la Maif en 2014.