La hausse se précise. Une revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco est attendue autour de 5% depuis la mi-septembre et les premiers chiffrages du régime des retraites du privé. La commission paritaire s'est accordée sur une hausse de 5,1%, ce qui doit encore être validé en conseil d'administration le 6 octobre.

Un coup de pouce. Les syndicats ont obtenu un léger « boost » par rapport à la revalorisation mathématique de la complémentaire Agirc-Arrco, mardi 27 septembre, en commission paritaire, comme l'ont révélé Capital puis Le Monde, et comme MoneyVox en a eu confirmation ce mercredi. Attention : « ont obtenu »... en attendant que cette décision ne soit confirmée en conseil d'administration du régime Agirc-Arrco le 6 octobre. Toutefois, l'issue ne fait pas de doute puisque les organisations patronales et la plupart des syndicats présents se sont accordées sur cette réévalutation de 5,1% à compter de novembre.

De fait, le « coup de pouce » est de 0,2 point par rapport à une augmentation purement mathématique. Cette hausse annuelle s'appuie en effet soit sur la base de l'inflation, soit sur la base de l'évolution du salaire moyen par tête (SMPT). Dans la conjoncture actuelle, c'est l'évolution du salaire moyen estimée à 4,8% en 2022 qui est retenue. S'y ajoute un rattrapage de l'an passé, l'inflation ayant été sous-estimée en 2021. Soit très exactement 4,91% de revalorisation mathématique avec prise en compte de tous ces éléments. Les syndicats ont demandé une hausse supérieure, afin d'aider les retraités à faire face à l'inflation. La commission paritaire, où siègent syndicats de salariés et organisations patronales, s'est finalement accordée pour un léger coup de pouce : elle a « validé par un accord majoritaire de donner une marge de manœuvre 0,2 point au conseil d'administration du 6 octobre, permettant d'aller jusqu'à 5,1% en l'état actuel des projections macro économiques », explique Régis Mezzasalma, conseiller confédéral retraites à la CGT. Régis Mezzasalma souligne toutefois que la CGT n'a pas signé cet accord, « qui reste en-deça de l'inflation » et que le syndicat trouve donc insuffisant.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Décision finale le 6 octobre pour la pension de novembre

Si tous les éléments s'alignent pour une hausse de 5,1% en novembre, « la décision finale revient au conseil d'administration qui se réunira le 6 octobre », rappelle tout de même le secrétaire confédéral de FO Michel Beaugas. Avec une hausse de 5,1%, le régime complémentaire du privé fera donc mieux que les 4% d'augmentation anticipée votés cet été par le Parlement pour la retraite de base. Et autant que les deux hausses successives de la pension de base de la Cnav en 2022, +1,1% en janvier dernier et donc 4% en juillet.

Retraite : de combien votre pension doit augmenter en septembre puis cet automne ?

La bonne santé financière du régime ne sera pas remise en cause par ce coup de pouce. Selon un document interne consulté par l'AFP vendredi 23 septembre, le régime de retraite complémentaire des cadres et des salariés du privé Agirc-Arrco devrait encore être largement dans le vert cette année, avec un « résultat technique » estimé à 3,7 milliards d'euros. Toujours selon l'AFP un gain de 1,5 milliard est encore projeté pour 2023 et la revalorisation de 5,1% des pensions en novembre 2022 ne remet donc pas en question la « règle d'or » obligeant les gestionnaires de régimes à disposer de six mois de réserves financières à horizon de 15 ans.