Les retraités pourront obtenir plus facilement le versement de leur épargne retraite sous forme de capital, et non de rente, selon une décision annoncée jeudi par le ministère de l'Economie, qui y voit un moyen de mobiliser l'épargne des Français pour la reprise économique.

Concrètement, le gouvernement a décidé de rehausser à 100 euros le seuil de rente en dessous duquel l'épargne retraite peut finalement être versée en capital, a annoncé Bercy dans un communiqué. Jusqu'à présent, lorsqu'un contrat d'épargne retraite (Madelin, Perp, article 83, etc.) ne proposait qu'une sortie en rente une fois l'âge de la retraite atteint, il y avait toujours la possibilité de la verser sous forme de capital si le montant de la rente estimé était inférieur à 40 euros ou 80 euros en fonction des contrats.

Cette possibilité sera donc élargie jusqu'à un seuil de 100 euros et ceci « afin de faciliter la mobilisation de l'épargne dans le contexte de la relance », justifie Bercy. « Cette mesure permet de soutenir la reprise de la consommation et de favoriser les transmissions entre générations », ajoute le ministère, qui précise que cette mesure « ne remet pas en cause le blocage de cette épargne jusqu'à l'âge de la retraite ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Initialement, Bruno Le Maire souhaitait faciliter les petites donations entres générations via un allègement de la fiscalité sur ces donations, mais cette mesure, politiquement sensible, n'a jamais reçu l'aval de l'exécutif. Elle était très critiquée par la gauche, qui y voyait un cadeau aux ménages les plus aisés, puisque selon l'Insee, les donations sont davantage reçues et effectuées par les ménages au patrimoine le plus élevé.