L'âge moyen de départ en retraite des Français a augmenté de près d'un trimestre par an depuis la réforme de 2010, pour s'établir à 61 ans et 10 mois en 2016, selon une étude publiée jeudi par la Drees, le service de statistiques des ministères sociaux.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Cette « progression continue » est le résultat des reports, étalés sur plusieurs années, de l'âge légal de départ de 60 à 62 ans et de l'âge de départ sans décote de 65 à 67 ans, explique la Drees. Conséquence logique, la proportion de retraités s'est effondrée parmi les Français âgés de 60 ans (de 64% en 2010 à 26% en 2016) et de 61 ans (de 76% à 34%). Ce taux est aussi en recul à 62 ans (de 79% à 72%) et a commencé à baisser à 65 ans, à 91% en 2016 après plusieurs années de stabilité autour de 95%.

Compte tenu de l'espérance de vie, « la durée moyenne passée à la retraite devrait baisser un peu » pour les générations qui ont liquidé leurs pensions après 2010.Les Français nés en 1950, derniers à avoir pu partir à 60 ans, avaient encore 26 ans et 6 mois devant eux en moyenne (28 ans et 3 mois pour les femmes, 24 ans et 6 mois pour les hommes). Cette durée avait constamment augmenté auparavant : elle était ainsi de 25 ans pour la génération 1940 et 23 ans pour la génération 1930.