Le Conseil d'orientation des retraites (COR) va préparer de nouvelles prévisions sur l'évolution du système de retraite qu'il soumettra au gouvernement, a indiqué mardi son président, Raphaël Hadas-Lebel, en précisant que les dernières reposaient sur des hypothèses trop optimistes.

La réforme des retraites mise en œuvre par Nicolas Sarkozy a été « éclairée par les travaux du COR », a rappelé M. Hadas-Lebel, interrogé sur BFM Business. « Tout le travail d'évaluation des besoins du système de retraite à l'horizon 2020, et même 2050, nous l'avons fait », a-t-il dit.

Départ à 60 ans

François Hollande, nouveau président élu, a promis un décret avant juillet pour permettre un départ à 60 ans à taux plein pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités.

Il a aussi prévu une « négociation globale » qui s'engagera « dès l'été 2012 avec les partenaires sociaux afin de définir, dans un cadre financier durablement équilibré, l'âge légal de départ à la retraite, la prise en compte de la pénibilité, le montant des pensions et l'évolution des recettes indispensables à la pérennité de notre système de retraite ».

« Nous allons probablement faire de nouvelles projections mais cela, nous allons en discuter avec le nouveau gouvernement quand il sera établi », a indiqué Raphaël Hadas-Lebel. « Nous verrons bien ce que le gouvernement en fera », a-t-il poursuivi, précisant que le travail pourrait être « terminé pour fin 2012-début 2013 ». Il a rappelé que le COR faisait de nouvelles projections « tous les cinq ans ». « Les dernières dataient de 2006 », mais « pour la réforme des retraites (loi de novembre 2010, ndlr), nous avions fait une mise à jour de nos projections », a-t-il précisé.

Il a aussi reconnu que ces prévisions avaient été faites sur la base d'« une certaine hypothèse de chômage et de productivité » et que « ces scénarios sont moins bons que ce qu'on avait prévu ». « Donc il faudra en tirer un certain nombre de conséquences », a affirmé le président du COR.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 13 contrats comparés

Créé en 2000, le COR est une instance indépendante composée de représentants des partenaires sociaux, des parlementaires et de l'Etat. Il a un rôle d'expertise et de consultation. Ses rapports en 2010 avaient notamment évalué les besoins de financement des retraites en amont de la réforme.