Les retraites du régime général des salariés du secteur privé seront revalorisées de 2,1% à compter du 1er avril, a indiqué jeudi la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV).

« Cette revalorisation est automatique sur la pension d'avril qui sera versée le 9 mai prochain », a précisé dans un communiqué la CNAV qui verse une pension personnelle ou de réversion à 12,8 millions de retraités. En 2010 cette revalorisation n'avait été que de 0,9%, mais l'inflation était plus faible.

Le 29 mars, la ministre de l'Economie Christine Lagarde avait annoncé cette revalorisation en précisant qu'elle prenait en compte un relèvement de la prévision d'inflation de 1,5% à 1,8% et 0,3% de rattrapage correspondant à la différence entre l'inflation 2010 désormais constatée (1,5%) et celle prévue à la même époque l'année dernière (1,2%).

Minimum vieillesse à 608 euros

A compter du 1er avril, le minimum contributif (pension versée à une personne ayant cotisé pendant sa vie active mais ayant touché un très faible salaire) va dépasser les 600 euros à 608,15 euros par mois, contre 595,64 euros en 2010. Cette pension est assortie généralement d'une retraite complémentaire (régime Arrco).

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Le minimum contributif est différent de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), ex-minimum vieillesse, rarement versée dans son intégralité à des personnes n'ayant parfois pas cotisé pour la retraite. L'ASPA passe à 742,27 euros par mois pour une personne seule, contre 708,95 euros l'an passé, soit une revalorisation spécifique de 4,7%.