Les fonctionnaires ont été plus nombreux à s'affilier au système d'épargne-retraite facultatif Préfon, selon l'organisme qui affiche une hausse de +76% de ses affiliations au cours du premier quadrimestre 2010 même s'il ne touche que 279.000 agents.

« Préfon affiche une hausse de +76% de ses affiliations par rapport au premier quadrimestre 2009 », a annoncé lundi Préfon dans un communiqué en précisant que son nouveau site internet, lancé en janvier, « représente à lui seul près de 36% des nouvelles affiliations ».

Il n'existe pas dans la fonction publique de retraite complémentaire obligatoire, du type Arrco et Agirc, gérés par le patronat et les syndicats.

« Ces bons résultats du premier quadrimestre 2010 montrent, en tout cas, l'intérêt croissant des agents publics pour la problématique de la retraite », a commenté Préfon.

Fondé en 1964, sous forme d'association loi de 1901, par quatre syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO), Préfon-Retraite revendique la première place des systèmes d'épargne-retraite facultatifs de la fonction publique mais ne comptait au 30 avril que 370.000 affiliés, dont 91.000 retraité.

Les trois fonctions publiques françaises emploient 5,2 millions de personnes.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Quelque 11,3 millions de personnes touchent une retraite complémentaire, dont 2,4 millions de cadres et quelque 18,5 millions de salariés (dont 3,9 millions de cadres) cotisent pour leur retraite complémentaire.