Votre entreprise a gagné de l'argent en 2021 ? Et même rempli les objectifs fixés dans l'accord d'intéressement ? Les primes d'épargne salariale seront versées d'ici la fin mai.

Votre employeur vous a annoncé une prime d'intéressement ou de participation pour l'année 2021 ? Et vous vous étonnez de ne rien avoir reçu ? Pas de panique, c'est normal.

Qu'il s'agisse d'intéressement ou de participation, les primes de partage des bénéfices sont versées aux salariés en avril ou en mai : la loi impose en effet aux entreprises un versement avant le 1er juin si l'exercice comptable est calculé sur une année calendaire (de janvier à décembre). Si votre entreprise a réalisé des bénéfices en 2021, ou si elle a atteint ou dépassé les objectifs fixés pour 2021, vous devez donc recevoir votre prime de participation ou d'intéressement d'ici la fin du moi de mai.

En revanche, pour les plus rares sociétés dont l'exercice comptable va de juillet à juin, la date limite de versement est fixée au 31 décembre.

Impôts : faut-il encaisser ou placer votre prime d'épargne salariale ?

Quand et comment choisir ce que vous en faites ?

Avant l'échéance du 31 mai 2022, un bulletin d'option, bulletin d'intéressement ou bulletin de participation, sera remis à chaque salarié éligible. Ce formulaire, papier ou dématérialisé, permet d'indiquer comment vous souhaitez utiliser votre prime.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Les salariés ont 15 jours minimum pour formuler leur choix, sur leur espace en ligne ou par courrier, et non pas à l'oral car cela n'a aucune valeur.

En résumé, si vous avez le droit à une prime en 2022 sur la base des résultats ou objectifs 2021, votre employeur doit vous informer à la mi-mai, dernier délai.

Epargne salariale : des plans sans intérêt ?