RCI Bank and Services lance ce jeudi son offre d’épargne grand public dans un 6e pays, l’Espagne. Pourquoi la banque du constructeur automobile Renault-Nissan a-t-elle besoin d’aller chercher, partout en Europe, les dépôts des épargnants ? Et comment fait-elle pour proposer des livrets mieux rémunérés que les banques traditionnelles ? Les explications d’Antoine Gaschignard.

Antoine Gaschignard (RCI Bank and Services)

Antoine Gaschignard est responsable de l’activité épargne chez RCI Bank and Services

Antoine Gaschignard, RCI Bank and Services lance son activité en Espagne, après la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni notamment (1). Pourquoi cette diversification géographique ?

Antoine Gaschignard : « Il y a un lien direct entre le choix de déployer l’offre d’épargne dans un pays et les besoins de Renault. L’épargne grand public a en effet vocation à contribuer au financement des prêts accordés aux clients ou aux concessionnaires des marques de l’Alliance, et donc d’accompagner leur développement commercial. Ce sera le cas en Espagne, comme auparavant en Allemagne ou en Autriche, notamment. »

Qu’est-ce qui explique que vous êtes capables de proposer des taux de 0,80%, en France, ou de 0,65%, en Espagne, alors que les taux du marché des livrets d’épargne se situent plutôt autour des 0,10% ?

Antoine Gaschignard : « Il y a, dans les grandes lignes, deux types d’acteurs. Les banques traditionnelles ont un large accès aux dépôts de leurs clients, via le compte courant notamment, pour refinancer leur activité de crédits. Leurs livrets bancaires affichent aujourd’hui des rémunérations faibles, de l’ordre de 0,10% en France. Les acteurs comme RCI Bank and Services (2), en revanche, n’avaient pas d’activité de dépôts et se finançaient donc sur les marchés. L’épargne nous permet d’être moins dépendant de ces marchés. Aujourd’hui, nous finançons environ 40% de nos actifs grâce à l’épargne. Le niveau de rémunération offert par RCI Bank and Services, plus élevé que celui proposé par les banques traditionnelles, s’explique par un alignement de la tarification avec celle des autres banques épargne 100% en ligne et permet d’obtenir un coût de la ressource attractif vis-à-vis de nos autres modes de refinancement. C’est ce qui explique que notre Livret Zesto, en France, se situe dans le top 3 des rémunérations, et que notre compte Cuenta contigo soit numéro 1 en Espagne. »

En Espagne, un compte de dépôt et un compte à terme

RCI Bank and Services lance aujourd’hui en Espagne deux produits à destination des particuliers. Le premier est un compte à vue Cuenta contigo, équivalent du Livret Zesto français, mais un peu moins bien rémunéré : 0,65%. Le second est un compte à terme, Depósito Tú+, qui rapporte 1%.

Quelles sont les différences entre les marchés de l’épargne en France et en Espagne ?

Antoine Gaschignard : « La France est un marché très particulier. Deux produits, le Livret A et l’assurance vie, captent une part très importante de l’épargne des Français. Il ne reste qu’une toute petite partie du marché pour un livret comme Zesto. En Espagne, il n’y a pas cette barrière de l’épargne réglementée : c’est un marché plus traditionnel, avec une petite dizaine d’acteurs, dont 3 ou 4 seulement affichent des rendements vraiment concurrentiels. »

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 12 contrats comparés
En France, le Livret Zesto a-t-il profité de la crise sanitaire, et des dizaines de milliards d’euros que les Français n’ont pas pu dépenser à cause des confinements ?

Antoine Gaschignard : « Oui, nous avons remarqué une progression de l’encours : +4,5% entre fin 2019 et juin 2020 (3). Encore une fois, la marge est relativement limitée : cette épargne « forcée » aussi profite surtout aux produits stars, comme le Livret A. »

Pour faire la promotion du Livret Zesto en France, vous avez longtemps eu recours aux taux boostés, voire aux primes de bienvenue. C’est le moins le cas ces dernières années. Pourquoi ?

Antoine Gaschignard: « Nous affichons encore parfois des offres promo, comme cela a été le cas avant l’été. C’est donc un outil que nous gardons à notre disposition. Nous avons toutefois fait évoluer notre stratégie en France, en choisissant de valoriser la stabilité des dépôts de nos clients fidèles, plutôt que les dépôts aléatoires liés aux promotions. »

Voir aussi notre comparatif de livrets bancaires

(1) L’activité épargne de RCI Bank and Services a été déployée d’abord en France, puis en Allemagne (depuis 2013), en Autriche (depuis 2014), au Royaume-Uni (depuis 2015), au Brésil (depuis 2019) et maintenant en Espagne. (2) On parle souvent de « banques captives » pour ces établissements spécialisés dans le crédit et dépourvus d’activité de dépôts. (3) L’encours de l’activité épargne en France est de 1,3 milliard d’euros à la fin juin 2020. Au total, RCI Bank and Services revendique plus de 400 000 clients épargne, et 18,6 milliards d’euros de dépôts collectés à fin juin 2020.